Le câlin est un besoin vital

 

calin2

Que ce soit clair, c’est mon opinion.

Qui suis-je pour déclamer une telle vérité ? une scientifique ? une chercheuse comportementale ? une pédiatre ? non ne cherchez pas, je suis juste une maman.

Point d’études scientifiques ou de recherches bibliographiques de plusieurs années. Juste mon expérience, et les histoires entrecroisées de toutes les mamans (et les papas !) que j’ai pu rencontrer, avec qui j’ai échangé.

Je voulais le dire bien haut et fort, un point c’est tout.

Un bébé nait, un jour, démuni de tout. Nous sommes tout pour lui, nous ses parents. Il a peu de besoins vitaux, mais qui sont primordiaux : manger et dormir bien sûr, mais aussi avoir chaud, être propre et recevoir des câlins, être dans nos bras. Oui, c’est un besoin vital, non, ça n’est pas un caprice.

Je sais que sans doute beaucoup d’entre vous sont d’accord avec moi. Mais d’autres doutent, d’autres pensent peut être que non, ça n’est pas nécessaire à sa survie ou à son bien-être.

Moi je le revendique comme un besoin vital. J’assume.

Votre bébé pleure, il vous appelle, il a besoin de vous sentir près de lui. Il a passé 9 mois à l’intérieur de vous, et vous voudriez que du jour au lendemain, littéralement, il n’ait plus besoin de vous sentir collé à lui ?? Bien sûr qu’il va devoir apprendre à se détacher, bien sûr qu’il va devoir apprendre à devenir autonome (bien plus tard) mais les premiers jours, les premières semaines, vous êtes son seul réconfort. Son lien avec le nouveau monde. Sa bouée de sauvetage. Ne vous refreinez pas. Ne le laisser pas pleurer, sous prétexte qu’on vous a dit de ne pas accourir.

Entendons-nous : lorsque je mettais ma fille à la sieste lorsqu’elle avait quelques mois, elle pleurait. Je me souviens de ma mère qui voulait aller la voir au bout de environ 20 secondes. (les chiens ne font pas des chats..) Je lui disais «  attendons rien qu’une petite minute.. » et la minute passait et ma fille dormait.. mais de là à attendre, attendre, et se dire qu’il faut lutter pour ne pas se précipiter, je ne pense pas. D’ailleurs lorsqu’elle pleurait, en particulier le soir, j’allais la voir évidemment. Et je la prenais, je la rassurais. Moi ou son papa, qui devenait à moitié fou si je lui disais d’attendre juste 2 minutes..

Est-elle devenue capricieuse, collée à moi ? Pas du tout. C’est aujourd’hui une enfant joyeuse, heureuse, et qui prend de l’autonomie, petit à petit.

Mon fils aussi a eu grand besoin de câlins, lui qui a beaucoup pleuré à cause de régurgitations à seulement quelques semaines de vie. Et aujourd’hui il est encore très câlin avec nous, à presque 8 ans. Mais il est en confiance, il est arrivé en maternelle tranquillement, sans peur et sans pleurs.

Quand votre enfant va grandir, il va découvrir d’autres choses, d’autre sources de joie et de confort, comme écouter une histoire le soir, jouer à un jeu avec vous..

Le câlin deviendra peut-être juste un effleurement, un regard. Mais si il sent que vous êtes près de lui, physiquement, ou par la pensée, que vous le soutenez, que vous croyez en lui, il aura cette force en lui, et sans doute pour la vie.

Seuls vous, ses parents, pouvez lui donner confiance en lui dès ses premiers pas dans la vie. Et il vous le rendra.

Et croyez-moi quand il va grandir, qu’il deviendra petit à petit autonome, qu’il n’aura plus ce besoin si impérieux de fourrer sa tête contre votre poitrine, qu’il vous dira : « A plus ‘man ! » le câlin, c’est vous qui le réclamerez…Ce besoin vital sera passé de votre coté..

Publicités

7 réflexions sur “Le câlin est un besoin vital

  1. Quand ma fille est née, on me disait de pas l’habituer à s’endormir contre moi car quand j’allais reprendre le boulot, ca allait être dur. Je le faisais quand même, et plus elle grandissait et moins elle avait besoin de moi pour s’endormir. Aujourd’hui elle a 18 mois, je la met au lit, câlins bisous j’éteins la lumière et paf dodo. 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Ben voilà je dois dire que c’est moi qui réclame ma dose de calin à présent ! Mais ça va je ne suis pas à plaindre j’ai encore des loustics qui aiment bien se blottir contre moi dans le canapé ! tout bien serrés sous une couverture !! j’en profite bien avant qu’ils ne me dépassent !!
    Et je n’oublie pas le calin du soir et en rentrant de l’école !!
    Faut pas se priver !!

    J'aime

  3. Pingback: Il y a bien quelqu’un au bout du tuyau… |

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s