Au secours père dodu, j’en peux plus !

kermit-1664744_1280.jpg

Non, cet article n’est pas sponsorisé. Je ne vais pas vous inonder de tonnes de cuisses de poulet label rouge. Non.

Mais quand même, je vais vous parler de p’tit poulet. Qui ferait bien de faire gaffe à ses abattis si jamais je fais venir le père dodu !! huhuhu.

Oui c’est de l’humour à 2 balles, même à 1 balle, j’en suis bien consciente.

Mais là, les blogocopines, il me faut prendre beaucoup, beaucoup de recul, pour vous parler de ce qui se passe avec mon fiston adoré que j’aime.

Vous allez comprendre en lisant, et vous aussi vous allez vous dire : non mais WTF ?????

Si vous avez bien suivi, ma pucinette est un ange en ce moment. Du coup, p’tit poulet a du s’imaginer que j’allais m’ennuyer, alors il est passé en mode « je cherche les limites ».

Disons que depuis quelques temps déjà, il nous faisait tourner en bourrique , comme je le racontais ici.

Mais là, depuis la rentrée, on est passé un niveau supérieur, comme dans street fighter ou candy crush quoi.

Et j’arrive pas à suivre, loin de là.

Laissez-moi vous conter les quelques dialogues savoureux que nous avons eu.

Il y a environ 2 semaines, un mardi soir, il ne voulait pas faire ses devoirs, soit disant il pouvait les faire un jour plus tard (alors que c’était noté pour le mercredi)

Mais tes devoirs sont bien écrit pour demain !

Tu n’étais pas à ma place à l’école ! tu crois que je suis sourd ou quoi ??

Donc là, évidemment, c’est parti en live. Je l’ai pourri, j’ai claqué la porte, en lui disant que tant pis pour lui, il n’avait qu’à voir ça le lendemain avec sa maitresse…

20 minutes après, il avait tout fait, tout seul, et il était tout miel tout sucre…

Fin de l’épisode.

Celui-là est soft, c’était histoire de vous mettre dans le bain.

Pour ce qui va suivre : attachez vos ceintures, nous allons traverser une zone de fortes turbulences.

Il y a 10 jours, le samedi, on s’est fâché car il était avachi sur la table façon cachalot en perdition pour faire ses devoirs. (pourtant la plupart du temps ça passe plutôt comme une lettre à la poste à part l’épisode ci-dessus..).

Il avait pas envie. Soit disant fatigué.

A 11h un samedi ?

Fatigué ?

Alors qu’il y a 2 minutes tu jouais avec ta raquette de ping pong à faire le plus de rebonds avec la balle ? Vraiment ?

Donc ça se passe moyen, et au bout d’un moment je lui dis :

Et bah très bien, tu ne veux pas faire tes devoirs ? et bien ne les fais pas, je te laisse t’expliquer avec ta maitresse lundi !

(j’ai repris la stratégie gagnante..) Il les a fait, mais tout seul du coup, en ronchonnant.

Bref, ambiance un peu tendue on va dire.

L’après-midi, j’emmène sa sœur pour lui acheter des babioles (du fil pour faire un bracelet brésilien, et du fil chenille pour faire des fleurs, si vous voulez tout savoir !)

J’emmène aussi p’tit poulet, qui a besoin d’un sac de sport puisque depuis la rentrée il fait du foot ( ça faisait 2 ans qu’il réclamait mais qu’on posait notre véto..)

Bref.

 Maman, tu m’achètes des cartes de foot ?

(après les cartes pokemon, les cartes star wars, les cartes de foot….. arrggggggggggggggg)

 Non.

Pourquoi ?

Parce que tu n’as pas été sage ce matin. Tant que tu ne nous répondra pas correctement, tu n’auras pas de cartes de foot. Je n’ai pas envie de te faire plaisir quand tu te comportes comme ça !

Et là le petit insolent, vous savez ce qu’il me répond ?

Si tu m’achètes les cartes de foot, je serai sage, et je serai souriant !!

Ah non ! c’est l’inverse ; si tu es sage, je t’achètes les cartes !

Ah non, d’ailleurs tant que tu ne me les achètes pas, je ne sourirai plus, je serai pas sage. Même quand je serai grand !

Et bah si t’es encore comme ça quand t’es grand, je ne viendrai pas te voir !

(oui, je ne savais pas quoi répondre, je suis descendue à son niveau…)

S’en ai suivi un marmonnage de sa part sur le fait qu’il ne sourirait pas tant qu’il n’aurait pas ses fameuses cartes, pendant tout le trajet.

OMG.

Arrêter la voiture et le laisser sur le bas-côté de la route  ??

Tentant, mais bon, moyennement dans mes principes éducatifs…

Du coup j’ai monté le son de la radio…( mamma mia, here I go again )

Arrivés sur place, j’étais avec ma pucinette, on marchait en papotant toutes les 2, pendant que môsieur ronchonnait 2 mètres derrière nous. (c’t’ambiance de fifou)

Tu parles qu’il l’avait mauvaise dans le magasin… il continuait son laïus, imperturbable.

Un vrai petit vieux qui radote sur la guerre de 14-18.. (mes respects aux anciens combattants)

Je pense qu’il croyait que j’allais finir par céder.

Mais non. Je suis une maman avec un cœur en guimauve, mais là, je devais pas lâcher. (j’avais mis un coup su’l’carafon de ma petite voix intérieure qui disait « achète lui ses cartes et tu auras la paix !! »)

Au bout d’un moment, il a dû commencer à se dire que ça sentait le roussi, du coup, il a changé de stratégie :

De toute façon, ça me fait pas trop plaisir les cartes en fait, alors tu peux me les acheter.. j’en ai pas vraiment envie….

Mouhahaha ! Non mais tu me prends pour un lapereau de 3 semaines ou quoi ? ( cette phrase est restée dans ma tête ne vous inquiétez pas !!)

 Non, je ne les achèterai pas.

Boudin, marmonnage, re-boudin.

Arrive le moment où il fallait acheter son sac de sport. Honnêtement, j’avais pas envie, mais bon, c’était un truc à peu près utile..

Forcement il y avait un adidas sur lequel il louchait grave. Et puis il y avait le tout noir, sans marque.

en montrant le noir :

T’as qu’à me prendre celui-là, de toute façon tu ne veux pas me faire plaisir…. Je m’en fiche….

Arrrgggggggggggggggggg

Lui décocher une bonne claque dans le magasin de sport ?

Toujours pas dans mes principes éducatifs…….

Bon, j’ai pris un noir, avec le sigle puma… (me jetez pas de tomates pourries)

Et on est reparti dans la joie et l’allégresse.

Mais du coup, quand on m’achètera les cartes, ma sœur n’aura rien, vu qu’elle a eu quelque chose aujourd’hui !

 Ahhhh non ! Elle est sage, elle travaille bien, donc si, elle aura certainement quelque chose !!!

Du coup, boudin : le retour de la revanche du come back.

Il a quand même réussi à me saouler jusqu’au moment du couché avec ça….franchement, j’en pouvais plus. Nerveusement, il m’avait carrément usée.

Puis le dimanche matin, changement de ton.

Comme à chaque fois, il en fait des caisses dans l’autre sens quand il sent qu’il est allé un peu trop loin.

C’est monsieur poli, monsieur fait ses devoirs plutôt 2 fois qu’une, monsieur rend service….

Hey coco ! on est tes parents, et on est pas dupes !!!!

Bon je vous le dis, on s’est senti dépassé par ce genre d’attitude, alors on est allé voir quelqu’un de spécialisé dans le domaine, avec lui (oui, bref, une psy). Avant même « la crise des cartes ».

(y’a eu la crise de cuba, bah nous on a la crise des cartes).

On ne l’a vu qu’une fois pour l’instant, mais c’était vraiment très bien.

Elle nous a dit qu’à 8 ans il y avait une phase d’opposition (merde, encore une ?).

Bon en même temps, notre pucinette n’a pas eu cette phase. Ça doit pas être un truc obligatoire, paniquez pas les copines.

Elle a bien capté nos faiblesses…

Elle nous a expliqué qu’il ne fallait pas lâcher. (sans blague)

Sur le coup des devoirs qu’il ne voulait pas faire le soir même, elle m’a dit que j’avais eu raison de lui dire qu’il verrait avec sa maitresse. Il faut le mettre devant ses responsabilités.

Et aussi, que j’arrête d’arrondir les angles pour éviter ce genre de crises….. (me suis sentie toute petite d’un coup les copines…)

Bref.

Allez, je ne résiste pas à vous raconter le dernier épisode en date  (dans le style : mes soirées sont sympas)  :

l’épisode dit «  du gâteau »

Mercredi soir 18h :

 Est-ce que je peux prendre un gâteau ?

 Non.

Et la bim, c’est reparti mon kiki, comme en 40 (encore mes respects aux anciens combattants) crise, invectives, petites phrases assassines..

Oui mais tu vois ! voilà ! tu sais que je n’arrive pas à me contrôler, pourquoi tu m’as dit non ?? c’est de ta faute : si tu avais dit oui j’aurai été content !

 Donc il faut que je te dises oui tout le temps pour que tu ne fasses jamais de colère ??

…….

J’ai fini par l’ignorer, ça l’a rendu à moitié hystérique.

Puis, j’avais une course à faire. Je suis partie de la maison 20 minutes.(Papa délire n’était pas là ce soir-là) (depuis quelques temps on les laisse seuls à la maison, pour des petites durées, même qu’on arrive à gérer notre stress !)

Par contre je l’ai prévenu : si tu embêtes ta sœur, ça va chauffer grave pour ton matricule. ( la pucinette était tranquillement en train de faire ses devoirs dans sa chambre…)

Lorsque je suis rentrée, heureusement il n’était pas aller déranger sa sœur.

Par contre il m’a accueilli avec un :

Je vais me tuer, comme ça, quand je serai mort, je serai tranquille.

Il a 8 ans bordel !!!!!!!!!!!

Moi j’appelles ça du harcèlement psychologique !

 Tu racontes ce que tu veux, mais là non, c’est trop grave, tu ne dis pas ça, point.

Bon.

Petite compil des phrases qu’il m’a pondu après ça :

Puisque je ne sais pas parler, tu n’as qu’à m’emmener à la crèche demain matin !

De toute façon j’ai pas de cerveau ! je suis débile !!

( puisque je lui reprochais de ne pas savoir dire sa frustration autrement que par une crise de colère… )

et bien sur le fameux :

Je suis sure qu’il y a plein d’autres parents qui auraient dit oui pour le gâteau !!!

(l’herbe est toujours plus verte ailleurs n’est ce pas !!!)

OMG les meufs, tout ça pour un gâteau….

A table, ça c’est un peu calmé, je lui ai dit de se taire si il n’avait rien à dire de constructif.

Et puis, au moment d’aller se coucher, il est venu me voir :

 Pardon.

Et il a pleuré. (pour de vrai cette fois..)

Ascenseur émotionnel….(pour tout les 2 bien sûr…)

Je lui ai dit que c’était bien, d’être venu de lui-même, pour dire pardon.

Je considère ça comme un progrès. (pitié dites-moi que c’est un progrès !)

Il ne l’avait jamais fait auparavant. Il a reconnu qu’il avait tort, et c’est la première fois.

Nous avons plusieurs rdv de prévus avec la psy, j’espère vraiment que ça va s’arranger.

Je vous assure qu’il peut être le plus adorable des petits garçons. D’ailleurs il n’y a qu’avec nous qu’il est comme ça.

A l’école, nickel.

Avec les grands parents, nickel.

Avec les copains, nickel.

Promis, on est pas des parents laxistes.

On passe du temps avec nos enfants.

Ils ont à peu près tout ce qu’un enfant peut rêver d’avoir (à part une DS et une tablette !)

Jamais, jamais, nous n’avons parlé ni l’un ni l’autre à nos parents comme ça. Ou alors on avait 17 ans et demi….

Mais qu’avons-nous fait de travers pour qu’il nous parle comme ça ?

Publicités

38 réflexions sur “Au secours père dodu, j’en peux plus !

  1. Moi aussi je me demande a quel moment ça dérape. Quand a lieu la transformation de’ ce petit garçon super sympa ( ça marche avec la version filles) en gros débilos. Si ça peut te rassurer le mien à 13 ans et je commence à voir le bout du tunnel. Mais je préfère ne pas crier victoire trop vite. Que la force soit avec toi

    Aimé par 1 personne

  2. Wooo Wooo Woooo !! L’ambiance terrible à la maison quoi… Ce doit vraiment être dur dur ça… Comme tu dis : « Encore une phase d’opposition ? ». Non mais en fait, si je comprends bien et que je mets le tout ensemble : WTF d’appeler ça une « Phase » ? Ça dure 8 ans bordel ! Hum… pardon…

    J’avoue que si un jour j’entends le genre de phrase que tu nous décris en fin d’article je ne saurais pas quoi répondre…ça me laisserait tellement sur le HumHum…

    Petite question, vous êtes retourné chez le psy depuis cet histoire d’ascenseur émotionnel ? Juste par curiosité de ce qu’il a pu vous dire, si ce n’est pas trop indiscret bien entendu. Ce doit être très dur de faire la part des choses entre le fait qu’il gère mal ses émotions et le fait qu’il en joue…

    Très franchement, bon courage à vous, ce ne doit pas être facile. Surtout que j’imagine que c’est le stress dès que tu veux lui répondre « Non » à une de ses demandes. Tiens nous au courant surtout !

    Zoubi à la Délires’Family !

    Aimé par 1 personne

    • on retourne la voir bientôt, donc on verra ce qu’elle me dit… oui c’est pas facile, j’appréhende parfois de lui dire non, mais justement, ce qu’elle dit c’est qu’il ne faut surtout pas que j’hésite, voir même j’en rajoute ! c’est moi l’autorité parentale, je dois me comporter comme telle… bouhhhhhh pas facile quand on est une guimauve….

      J'aime

  3. Comment ça une crise à 8 ans ?! Ah non hein, déjà qu’il y en a une à 2 ans, à 3 ans, à 4 ans, à 5 ans… C’est pas 7 ans l’âge de raison et 12 ans le début de l’adolescence ?! Elle est où la pause répit de quelques années ?! Bon sans rire, bon courage car ça n’a pas l’air simple ❤️ Je te rassure, je ne saurais pas comment réagir non plus !

    Aimé par 2 people

  4. Aïe aïe aïe, je compatis! Je vis ça avec ma cadette depuis euh…. sa naissance (presque!).
    J’ai souvent eu envie de consulter un psy mais ne l’ai pas fait, je devrais peut-être, tu as bien fait de te faire aider, on part vite dans l’escalade!
    Courage, ce n’est sans doute qu’une étape 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Je vais faire ma pseudo pédo-psy tendance bobo hippie, mais je pense que tu n’as rien raté avec ton fils ! Au contraire, il a le courage d’exprimer ses sentiments, sa peur de ne pas être aimé, de ne servir à rien, de trouver la place pour son caractère (pas forcément bon :p) et ses questions, et paradoxalement, c’est très positif à mon humble avis.

    Enfin, évidemment, c’est pénible pour vous, mais comme disait la psy que vous avez vue, c’est une étape normale du développement de l’enfant (dit la fille qui se débat actuellement avec le terrible two). Peut-être que les enfants qui passent toute cette période sans rien exprimer ne sont finalement pas aussi sûrs d’eux et de l’amour de leurs parents que ceux qui crisent (enfin, y’a aussi une question de personnalité, comme pour ta fille) ?

    Bref, COURAGE ! Et essaie de ne pas trop douter de toi, je suis sûre que tu es la meilleure maman possible pour tes enfants, c’est-à-dire que tu fais déjà tout ce que tu peux 🙂

    Aimé par 1 personne

    • bah écoute de toute façon si c’était à refaire, je referais pareil.. peut être que j’ai laissé un peu plus de trucs passer par rapport a sa sœur.. mais son caractère y est pour quelque chose de toute façon… et il est d’une nature angoissée. bon courage avec ta terrible two !

      J'aime

  6. Jamais tu n’as parlé à tes parents comme ça… Ou alors tu ne t’en souviens pas… (et eux non plus probablement d’ailleurs!^^) On a tous eu des phases super chiantes étant gamins… En tous cas moi j’avoue : oui! J’ai été méga reloue de chez reloue, parfois… Et pourtant ma mère me soutient mordicus que j’étais une petite ad-do-rable! En faite c’est juste que ma soeur était plus reloue que moi^^. C’est le truc avec les deuxièmes. Ils sont souvent plus contestataires et cherchent plus les marques d’amour de leurs parents… Mais mal. Genre en faisant des crises. En tous cas c’était comme ça chez moi. Mais que je te rassure. Ca c’est arrêté après l’adolescence… Oui… Bon… Quand on a la tête dedans j’imagine que ça doit paraître flutain de long… Alors… hummm… Courage?!

    Aimé par 1 personne

    • merci ma caille ! bah moi honnêtement, j’étais pas comme ça, par contre, je me suis murée dans le silence pendant environ 10 ans… je sais pas ce qui est le mieux !!! toi t’étais une petite rebelle ça m’étonnes pas !!!! bisous ma caille

      J'aime

  7. Le petit morveux…. Il va payer cher cette impudence 😉
    Je ne peux que te comprendre ma chère blogocopine, car mon Chucky est comme ça tout le temps depuis deux ans (ce message est sponsorisé par valium). Il commence également à être insolent, à ma parler. Pourtant, on ne laisse rien passer, on le punit aussitôt, mais rien à faire, il semble chercher constamment les limites. Dur dur.
    Le tien n’était pas comme ça avant, donc c’est sûrement passager. Tu as raison de ne rien lâcher, je suis sûre que ça va passer ❤ Je t'embrassse.

    Aimé par 1 personne

      • Oui, c’est mieux quand c’est chez les autres 😉 Pour les punitions, rien de bien folichon, en vrai, pas de quoi sauter au plafond. Des choses pas applicables chez nous (pas d’accès ordi et tablette) ou sur le plus petit (ne sait pas encore écrire et pas très accro à la tv) et parfois des idées intéressantes (par exemple, j’ai appliqué le principe de faire passer l’aspirateur quand ils ne font pas attention à ce qu’ils font)

        Aimé par 1 personne

  8. Aie, aie, ca fait un peu peur cette période! Il a , effectivement, l’air d’avoir un besoin d’attention, de réconfort et d’amour et donc, il exprime sa frustration et son manque de confiance en étant relou…Trouver le juste équilibre entre fermeté et preuves d’affection et messages positifs est super compliqué dans ces périodes…
    Je te souhaite bon courage et j’espère que ca passera (vite).

    Aimé par 1 personne

    • en même temps de l’attention et de l’amour, il en a ! il ne fait pas de grosses journées, il est loin de faire 7h / 19h a la garderie ! et les week end on fait beaucoup de choses avec eux et pour eux… alors mince quoi !! on se décarcasse et voilà ce qu’on récolte… pffffff

      J'aime

  9. Ouchh je vois que j’ai de quoi m’inquiéter pour l’avenir ! La mienne est une terreur depuis ses 2 ans alors que comme toi je ne pense pas être une maman laxiste ou démissionnaire.

    Des fois, elle est d’une telle insolence à 3 ans que s’en est carément flippant ! Et faut voir le répondant ! Le tout c’est de se relayer pour pas craquer.

    Bon courage en tout cas car c’est vraiment usant et sache que si ils ne se comporte comme ça qu’avec vous, c’est que quelque part, il a très bien compris les règles 😉

    Bises

    Aimé par 1 personne

  10. J’ai lu cet article hier soir mais en fait je ne savais pas trop quoi dire… Parce qu’en le lisant je me suis dit : « Oh la la mais elle n’a rien vu moi j’étais encore pire avec mes parents au même âge ! » (je précise que je suis aussi la cadette). Bon je faisais mes devoirs je crois ou plutôt j’avais de bons résultats à l’école sans trop me forcer mais niveau insolence je pense que je devais être championne. Je me suis d’ailleurs faite virer trois fois de cours (donc moi ce n’était même pas qu’avec mes parents tu vois)… Je ne sais pas trop pourquoi j’étais comme ça mais ce que je peux te dire c’est que au jour d’aujourd’hui je pense que mes parents sont plutôt fiers de moi et que toi tu viens de m’écrire que tu m’admires (carrément 😉 ). Donc ne t’inquiète pas trop, poursuis sur ta lancée de super maman aux commandes et je suis sûre qu’il deviendra un super petit gars, ton fils !

    Aimé par 1 personne

    • effectivement, un mythe s’effondre !!! toi ?? mais tu as l’air tellement de quelqu’un.. de bien ! bon cela dit, je ne doute pas que mon fils soit et devienne plus tard un super gars. c’est juste que j’ai du mal a comprendre pourquoi il se compte comme ça.. et bien j’espère que ton fils ne tiendra pas de toi alors !!! ( juste pour ce coté là bien sur !!)

      J'aime

  11. Aie! Le mien a trois ans et demi et aurait pu faire les memes… Mouais, il FAIT les memes, chaque jour que Dieu fait (non, le Diable, plutot). Je croyais que ca allait s’arreter un jour. Et je peux meme pas decemment penser que c’est la preadolescence… Bref, vite, une corde, un tabouret, qu’on en finisse… Achevez moi… Pfff!

    Aimé par 1 personne

  12. Pingback: Des nouvelles du front (enfin de la maison et de ses petits habitants ) |

  13. Moi qui me disait que d’ici quelques années ça allait s’arranger! Donc en vrai la phase d’opposition n’est pas une phase – c’est le quotidien de 2 ans à 16 ans…
    Déjà que j’ai du mal – le mien a 4 ans mais il est dans la négociation permanente. Je te comprends c’est EPUISANT.
    Ne rien lâcher, tu as l’air d’assurer. Chapeau! Je t’envoie plein de courage et de bisous tous doux.

    Aimé par 1 personne

    • bon rassures toi, ça n’est pas tout le temps comme ça, heureusement.. et depuis que nous voyons quelqu’un pour ça, elle a pu mettre des mots la dessus, et ça va mieux… et je n’assure pas toujours, loin de là ! on écrit bien ce qu’on veut sur son blog… 😉

      Aimé par 1 personne

  14. Pingback: Le scoop de l’année : les enfants grandissent (et les parents mûrissent) |

  15. Pingback: Maman, j’ai mal au ventre…. |

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s