(re)mettre du positif dans sa vie !

family-hand-1636615_1280.jpgBon les meufs, y’en a marre.

Et quand y’en a marre, y’a malabar ! (mince j’aime pas les malabars ! Faut qu’j’trouve autre chose)

Je trouve que là, entre mon billet sur la difficulté de se retrouver, et ce que je lis çà et là sur la blogo, on sent du découragement, de la déprime, du ras le bol, de la fatigue…

Et je dis non !!! mamans du monde, unissons-nous ! remontons-nous le moral !!

Ne nous laissons pas abattre.

J’ai décidé de relever la tête.

J’ai décidé de reprendre les choses en main.

C’est vrai que tous les ans, à cette période, je suis dans une phase descendante niveau moral. Les jours qui raccourcissent, le soleil moins présent.. on dirait que tout joue contre moi.

Mais en fait non ! Car ce sont des éléments extérieurs à ma vie ! ça n’est que le cycle à peu près naturel des saisons.

J’en ai marre de subir cet état, d’être passive. J’ai décidé d’être positive.

Comme le disait très bien Stéphanie du blog elle a 40 ans, il faut savoir savourer tout ces petits bonheurs, comme on les appelle.

Donc premier concept : chaque petit moment de joie, de complicité, si infime soit-il, doit être pris pour ce qu’il est :

un petit bout de bonheur.

Par exemple, avec papa délire, on adore observer nos enfants le soir à table. ça peut paraitre débile, mais on aime bien les regarder. Ils ont chacun une façon de procéder très différente, selon leur caractère.. la pucinette mâche, le regard dans le vague (elle est sans doute sur la planète saturne, en train de chevaucher une licorne à paillettes) et p’tit poulet enfourne, comme si on allait pas lui (re)donner à manger pendant les 15 prochains jours, tout en nous racontant ses exploits au foot (le premier mec multitâche en somme !).

Et dans ces moments-là, on se regarde avec papa délire, et on sourit. On sait ce que pense l’autre. On aime regarder nos enfants. Voilà un petit moment de bonheur du soir. Vous voyez le truc ? C’est ça qui doit rester dans nos esprits lorsqu’on part ce coucher et qu’on se demande ce qu’il y a eu de bien dans notre journée.

Deuxième concept :

rendre les tâches quotidiennes moins pénibles.

Petite illustration : samedi dernier en fin de matinée, j’étais seule (une au poney, les 2 autres au foot) (oui papa délire est dans le lot « foot ») et là qu’est-ce que je fais ? bah euhh à manger ! oui je sais, le truc moyennement  délirant.. et bah n’empêche : j’ai mis ma playlist à donf ! Et bien croyez-moi ou non, mais tailler les poivrons au son de justin timberlake (ou AC/DC si tu préfères), d’un coup, ça change tout !! On aurait dit beyoncé dans sa cuisine ! (enfin quasi) (penser à acheter des rideaux pour la fenêtre de la cuisine). Bon le seul inconvénient, c’est quand j’ai mis le vinaigre dans la poêle à la place de l’huile (moi par contre je ne suis pas multitâche, c’est écouter de la musique ou faire la cuisine !)

Troisième Concept :

ne pas attendre que nos enfants nous laissent prendre du temps pour nous ou notre couple.

Car j’ai un scoop pour vous : les enfants ne nous laisseront pas de temps libre.

Sauf une fois qu’ils seront partis de la maison. (pour peu que vous ayez un Tanguy, bonjour l’angoisse !)

Ce temps pour nous ou notre moitié, c’est à nous de le prendre. De l’inscrire dans notre agenda. Comme quelque chose d’obligatoire ! Comme un rendez-vous chez le dentiste, une mammographie (les joies de la quarantaine ..).

Il est temps de reprendre le contrôle de notre vie. (ouais rien que ça !)

Bien sûr quand on met un enfant au monde, c’est lui qui dirige tout : c’est lui qui nous dit quand on dort (ou pas), qui nous indique de façon relativement bruyante l’heure des repas. Et bien sûr qu’on s’adapte à son rythme, c’est normal.

Mais il y a un moment, lorsqu’il commence à grandir, ou il faut reprendre le contrôle.

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je ne vous dis pas de les laisser dans un coin sans vous préoccuper de leur bien-être, de tout façon vous ou moi en serions bien incapable.

Mais pour que des enfants soient épanouis, il faut des parents épanouis.

Il faut leur faire comprendre qu’il y a un temps pour tout : du temps pour eux oui, mais aussi pour les parents. Nous sommes malheureusement très nombreux à ne pas avoir des grands parents sous le coude, alors ce temps nous devons le prendre, même si ils sont là.

Alors non, frau pruno, tu n’es pas égoïste. Tu as le droit de faire autre chose dans la journée que de t’occuper d’eux !

Et c’est valable pour vous aussi les autres mamans, et les autre papas (qui bien souvent maintenant s’impliquent autant )

Je revendique moi aussi ce droit, en plus je ne culpabilise même pas !

D’ailleurs rien ne me fait plus plaisir que de les entendre jouer dans leur chambre, sans moi.

Ça ne veut pas dire que je ne fais rien avec eux ! Mais il faut apprendre à équilibrer les choses. Et bien sûr certains enfants sont plus demandeurs que d’autres, selon leur caractère, et aussi suivant leur âge. J’en ai des exemples concrets à la maison :

La pucinette, a 18 mois, jouait toute seule. Elle empilait ses cubes dans la cuisine pendant que je moulinais ses purées ! Et mon p’tit poulet, qu’est ce qu’il faisait au même âge, quand je briquais l’évier de la cuisine ? et bah il était agrippé à mes jambes ! ( méga pratique !)(Comme quoi une fois de plus, je vous confirme qu’un papa et une maman peuvent faire 2 enfants trèèèèèèèèèèèès différents !! )

En tout cas, en ce qui me concerne, je n’attends plus qu’ils soient couchés pour : lire un article qui m’intéresse / m’épiler / me reposer dans une chaise longue. Je ne fais pas ça tous les jours bien sûr(surtout l’épilation je suis pas un yéti non plus !!), mais j’essaye de prendre le temps. Et s’ils viennent me voir (car évidemment ils viennent me voir) je leur explique. Vous dire qu’ils sont ravis de mon explication serait un gros gros mensonge.. mais ils font avec, et parfois ça boude (enfin la plupart du temps.). Et crotte ! J’ai pas envie de jouer au badmington, c’est mon droit non ? Ces moments à moi, j’ai juste compris que c’était vital pour ma santé mentale.

Et puis je vais vous dire : ma mère n’a jamais joué avec moi. Ça ne m’a pas empêché d’avoir une belle enfance, ni de l’aimer. On cuisinait de temps en temps toutes les 2, voilà ce qu’on partageait ! Le reste du temps, je jouais seule, ou éventuellement avec mon frère, ou je regardais candy.. (mea culpa)

En tout cas je suis certaine d’une chose : elle n’a pas pris assez de temps pour elle, ni pour son couple. On apprend de ses erreurs, mais aussi de celles de ses parents, non ? Enfin moi j’ai décidé que oui !

Autre concept qui me tient à cœur :

prendre conscience de ce qu’on a.

Autrement dit, l’herbe n’est pas toujours plus verte chez son voisin.

Nou ne serons jamais comme Angelina et Brad. Nous n’aurons pas leur(s) maison(s), leur(s) voiture(s), la facilité avec laquelle ils doivent vivre, les cuisiniers, les nounous.. attendez on me hurle quelque chose à l’oreillette….. Ils se séparent ?? Non !!! Donc avec tout ce qu’ils ont, ils n’ont pas réussi à être heureux ??? CQFD mes amis.

Profitons de notre vie, ne la perdons pas à envier celle des autres.

Mettons notre énergie à améliorer la nôtre !

De toute façon, ceux qu’on envie ont des cadavres dans le placard. Qui n’a pas connu ce couple qui avait l’air si heureux et qui au final s’est séparé ??

L’image qu’on aime renvoyer aux autres est celle d’un bonheur sans faille…

En conclusion, suivez-moi ! Vous aussi, savourez ces petits moments, prenez le temps, envoyez balader vos gosses de temps en temps, mais prenez aussi le temps de les regarder grandir, et kiffez l’étendage de la lessive (oui ok j’en fais un peu trop là..) !

Voilà les copines. J’ai bien conscience que je viens de faire de la grande psychologie à 2 balles, mais vous savez quoi ? rien que ça, ça m’a fait du bien !

« Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux.. »

Publicités

37 réflexions sur “(re)mettre du positif dans sa vie !

  1. Avec le chef de la tribu on adore regarder les enfants… quand ils dorment 😉 Moi aussi je me suis mise à cuisiner en musique et je suis d’accord avec toi ça change tout ! Merci beaucoup pour le lien c’est super adorable. tu peux essayer les carambars puisque tu n’aimes pas les malabars 😉 Merci beaucoup. A bientôt

    Aimé par 1 personne

    • ah bah vu que tu m’as quand même un peu inspiré cet article, c’est normal que je cite mes sources ! nous aussi on aime bien les regarder dormir, c’est le kiff de tout parent après une journée éreintante je crois !! sinon mon péché mignon c’est plutôt les m’n’ms…

      J'aime

  2. Ahh le temps passé à jouer avec ma fille je suis en plein dedans. J’ai envie de jouer un maximum avec elle mais je voudrais aussi qu’elle joue seule. Je sais pas vraiment quel est le bon dosage, car si je l’écoute je ferai que ça, mais pas possible je peux pas !!!! Donc culpabilité du jour, bonjour !!!

    Aimé par 1 personne

  3. C’est tellement vrai ! C’est clair qu’il ne faut pas attendre que les grands parents nous libèrent pour un week-end pour prendre du temps pour soi ou pour son couple sinon on court à la catastrophe ! Le tout est de trouver le bon équilibre. Des bisous

    Aimé par 1 personne

  4. J’approuve totalement tout ce que tu as écris! Moi aussi je danse en cuisinant, #teambeyonce :p Plus sérieusement, c’est clair qu’il faut essayer d’attraper tous ces petits bouts de bonheur partout où on les trouve!! D’ailleurs, j’ai un article dans mes brouillons sur le sujet, que je n’ai pas fini et que je n’ose pas finir en ce moment de peur qu’il me porte la poisse (oui, je suis un tantinet tarée)

    Aimé par 1 personne

    • oui les noter c’est encore mieux !! j’ai un peu ce projet là aussi mais j’ai peur de ne pas trouver le temps.. cool le rock ! j’adore mais papa délire a tendance à m’envoyer dans le décor et p’tit poulet ne maitrise pas encore très bien non plus ! par contre lui il écoute Bruce Springsteen a fond !

      J'aime

  5. Tu as raison d’être positive, c’est ça qui fait avancer! Je suis plutôt d’une nature optimiste moi aussi, pas du genre à se laisser abattre, et puis, on a tellement de chance d’être en bonne santé et d’avoir ceux qu’on aime autour de nous, c’est la plus grande des richesses.

    Aimé par 1 personne

  6. C’est bien joli tout cela et tu as parfaitement raison.
    Ici aussi on aime bien regarder les enfants manger, enfin, regarder est un grand mot parce qu’ils ne sont pas supers calmes à table et parlent tellement qu’ils laissent peu de temps pour la contemplation …

    J'aime

  7. Bon c’est sûr moi je suis pas maman mais je m’unie quand même pour mettre du positif dans la vie!! Ca ne sert a rien d’être négatif ca plombe le moral et sa fatigue!! Moi j’essaie de trouver du positif dans chaque moments (même les plus difficile). Je me lance de nouveaux défis et quand je m’ennuie je me plonge dans mon ordi et je cherche a apprendre des choses ou je cuisine en musique et je chante et ça fait du bien!! Et puis être positif c’est entraînant papa délire si mettra 😉

    Aimé par 1 personne

  8. Ce qui est moche, c’est que tu cites des philosophes (Baloo en l’occurrence) sans les créditer. Tu sais, ça va finir par t’attirer des problèmes, ces petites libertés avec les droits d’auteur.

    En tout cas, tu as raison (et Baloo aussi), ce sont les petits bonheurs qui font la saveur de la vie (surtout de celle de tous les jours). Comme toi, c’est toujours plus dur quand le temps se rafraîchit, que le ciel se grise et que les jours raccourcissent. Mais ça n’empêche pas de se faire plaisir et de prendre un peu de temps pour soi.

    Bref, un article qui moralise (le contraire de démoralise) 😉

    Aimé par 1 personne

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s