Et vous appelez ça des vacances ?

noel2016bis

Mais quel est donc le bachibouzouk qui a osé appeler ça les vacances de Noel ??? c’est unnnnnee blaaaague ?

Appelez ça le marathon de Noel ou la frappadingue de fin d’année si vous préférez, mais non, pas vacances !

Vacances = repos, détente, calme… bon enfin pas toujours pour nous c’est vrai… mais là, non. C’était tout sauf ça.

Déjà pour commencer, mes « vacances » n’ont débuté que le 23 décembre. Bim, une semaine en moins. Cela dit, j’y étais presque, en vacances. Je n’allais « que » travailler, mes petits délires et leur papa étant partis. Du coup le soir, j’étais pé-narde. J’en ai même profité pour faire un apéro filles à la maison ! Trop d’la balle ! ou regarder quasi en même temps la reine des neiges et la mélodie du bonheur (oui c’est old school mais que voulez vous, on s’refait pas ! ). Pendant ce temps là, mes ouailles étaient chez leurs grands parents paternels, qui avaient eu la bonne idée de déménager une semaine avant noël. Mais ils voulaient aussi faire noël chez eux, les foufous. Mes enfants ont donc appris à ranger des cartons et à les replier en enlevant le scotch pendant une semaine, et papa délire a donné ses dernières forces de l’année pour enlever la muraille de cartons qui prenait la totalité de la salle à manger beaux-parentesque (soit environ 300 m3 de livres à ranger)

Bref.

Du coup moi j’ai pris le TGV, all by my self, le vendredi 23. Enfin, quasi-seule, avec des milliers de gens quoi. Et tous des énormes valises, cela va sans dire (c’te fête que c’était ! )(spéciale dédicace à mon voisin de siège qui a écouté du rap au casque pendant 3 heures <3) (enfin il m’a souri une fois, c’était un gentil ! juste un peu relou quoi !) .

Mon pôpa m’a récupéré, et j’ai dormi dans ma maison de jeunesse. Nous repartîmes le lendemain matin pour la Normandie ou il semblait que les cartons avaient en partie été atomisés. 3 heures de route, pendant lesquelles j’ai compris pourquoi j’avais choisi un mari pas toujours très bavard. 3 heures de monologue parental, jamais plus de 20 secondes de silence. 3 heures pendant lesquelles j’ai placé environ 3 phrases dont « j’ai faim » ou « tiens, une vache ! ». Je pense donc que j’ai été attiré par le contraire du modèle masculin de ma jeunesse.. (amis de la psychothérapie bonjour).

Nous avons donc fêté noël le 25, avec la belle famille. Mention spéciale à mes enfants qui ont été sages le matin du 25 en attendant l’arrivée de leurs cousines, ils me bluffent ses petits, je me demande bien qui les élève tiens ! La pucinette avait prévu des cadeaux pour tout le monde. La chère mignonette. Avec les moyens qu’elle avait bien sûr. J’ai eu un petit récipient qu’elle avait fait à l’école quelques années plus tôt (elle a déjà le recyclage dans le sang !!) et pour son frère, elle avait emballé une fève, qu’il avait perdu quelques temps auparavant. Non, ne riez pas ! Il était méga content qu’elle ait retrouvé  !!!! Si j’avais su, je n’aurai pas mis un demi-salaire dans les légos, j’en aurai planqué quelques uns et je lui aurais refourgué !! Et à mon père, elle avait fait un rébu, en choisissant un mot fort à propos en parlant de son papi : or-di-na-teur. . Tout ça sans que évidemment je ne lui suggère quoi que ce soit.. Franchement, elle m’a lit la larme à l’œil la bougresse.

Après cette débauche de paquets cadeaux et autre foie gras, on s’ennuyait un peu. Et on étaient pas encore assez fatigué (il va sans dire que j’ai récupéré un mari qui pétait le feu) on s’est dit : tiens ! On va partir à fond le 26 !

Et oui, car si vous avez suivi les épisodes précédents, vous savez que depuis quelques années ma famille est dispersée façon puzzle. Du coup c’est quasi impossible de voir tout le monde sous le même toit au même moment.

Bon, mon père, c’était fait.

Du coup le 26, on s’est fait un petit 3h de route pour aller voir ma tante et mon oncle. chrono en main, on avait 24h. Ils étaient seuls (enfin avec leurs 2 chats) du coup c’était un peu plus calme. Re-déballage de cadeaux, re-foie gras.

Le 27, comme on s’ennuyait toujours autant, on a repris la route pour cinq petites heures pour rentrer chez nous. Pour se reposer ???? noooooonnn malheureux ! Nous avions environ trois heures (chrono lancé) pour décharger le semi remorque des jouets de noël et autres affaires, et faire des courses, car mon frérot (pas Delavega, l’autre) déboulait avec ses 3 oustitis (dont un qui me dépasse d’une tête le vilain !!!)

Et c’était reparti pour un peu plus de 24h de folie cousinesque. P’tit poulet apprécia de voir enfin un peu de testostérone en la personne de ses 2 cousins, même si une mini ousiti les a rejoint il y a quelques années pour rééquilibrer un peu tout ça.

Et enfin, jeudi midi, on s’est retrouvé, dans la maison, seuls. ahhhhhhh !

Après un petit coup de ménage , on s’est assis, dans le canapé. troooooooop bien. P’tit poulet a fini de construire son 36eme vaisseau star wars (je vais bientôt faire payer la visite guidée de sa chambre) et la pucinette a pu installer au milieu de sa chambre le centre de soin des animaux de la savane (euh playmobil bien sur !). Je vous ai déjà dit qu’elle voulait être fermière ? Ah non, c’est à mon père que je l’ai dit. Ce à quoi il a répondu  » ah bah avec l’actualité des agriculteurs, je pense pas que ça soit une bonne idée ! » Quel bout-en-train ce paternel j’vous jure !

Elle a 10 ans, en même temps, il y a une chance infime qu’elle change d’avis ! Et même si elle ne change pas d’avis, si c’est là qu’elle s’éclate ?

Bref je m’égare. Et vous savez quoi ? Finalement, voir des p’tits bouts de famille par ci par là, ça m’a bien plu, contrairement à ce que je pensais au départ. En fait j’ai pu profiter de chacun d’entre eux, et j’ai pu discuter, ou plutôt non, parler, échanger, avec chacun d’eux tranquillement. Et ça m’a fait du bien. même un bien fou je dirais.

Nous avons fini l’année chez nos amis, qui ont eu la généreuse idée de nous inviter (plus d’enfants que d’adultes, franchement, faut en vouloir !) et ce matin le réveil a été tardif pour toute la maison, on s’est attablé vers midi, pour un brunch, le truc que la pucinette kiffe presque plus que Disneyland, c’est pour dire !

Voilà les amis, en tout cas si l’année prochaine on peut enlever quelques kilomètres au compteur durant ces pseudo vacances ça serait pas du luxe !

Voilà voilà.. Je me demande si je n’oublie pas quelque chose moi….

Ah oui !

BONNE ANNEE !

joie, rires, amour, tendresse, moments partagés, c’est tout ce que je vous souhaite, mes amis !

Attention, prochain billet sur l’année 2017, ça va envoyer du steak, vous êtes prévenus !

 

 

 

 

 

 

Publicités

36 réflexions sur “Et vous appelez ça des vacances ?

  1. Belle année 2017 à toi et ta petite famille ! Cette année nous sommes restés au Texas donc nous avons limité les dégâts, mais les années où on rentre pour Noël, c’est de la folie ! Imagine, ce que tu viens de vivre… + 2 fois 8000 kms en avion et le décalage horaire qui va bien ! J’en suis fatiguée rien que d’y penser !

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que les kilomètres c’est le pire enfin moi je déteste ça – la voiture surtout. En train ça passe mieux. Cette année nous avons fait fort nous aussi en cumulant près de 12h de train en 4 jours! Il faut ce qu’il faut. C’est pas Noël tous les jours! Contente que tu ai passé de bons moments en famille.
    Que 2017 soit riche elle aussi, en bonheur bien entendu, et rien que ça.

    Aimé par 1 personne

    • bah finalement nous la voiture ca va, surtout qu’on est en fourgon, et les enfants ont une table derrière ou ils peuvent installer quelques jouets, du coup ca se passe plutôt bien. je vois que tu as fait dort toi aussi ! Je te souhaite la plus merveilleuse des années qui soit, pleine de petits et grands bonheurs ! ❤

      Aimé par 1 personne

  3. ici on s’est ennuyé ferme la première semaine des vacances! comme c’était long jusqu’au réveillon!
    la seconde semaine est passé vite, normal mon homme était en congés, on l’avait à la maison avec nous du coup! par contre on a mal fini l’année pfff, j’ai découvert avec horreur des poux dans la tête de ma fille! depuis je psychotte et je passe ma vie à peigner les cheveux de ma fille, je prie pour qu’on ait réussi à tous les éliminer ces saloperies: je ne sais même pas d’où elle a chopé ça! du coup, j’étais pas d’humeur à faire la fête pour le nouvel an, mais tout compte fait ce fut une meilleure soirée que le noël !

    Aimé par 1 personne

    • rahhhh !! mais alors il faut que tu lises mon article sur les poux !!! je l’ai publié au mois de mai.. je suis une professionnelle figure toi ! je te dirai juste : ne lâche rien ! c’est quand on croit qu’on s’en est débarrassé qu’ils reviennent ! tant mieux si tu as bien profité de la 2eme semaine !

      J'aime

      • ah mais tu me flippes encore plus alors, car là pour moi il y en a plus dans la tête de ma fille, à part quelques microscopiques lentes que je dois rater lors des précédents passages de peigne! je vais aller chercher ton article

        Aimé par 1 personne

  4. Alors moi j’ai pas tout compris et ça m’a épuisé de lire ce billet, mais j’imagine que c’est parce qu’il reflète tes vacances! XD
    Non franchement, je suis d’avis qu’on devrait prolonger les vacances de noël de deux semaines, pour s’en remettre! (enfin les nôtres, pas celles des enfants)
    Bref, bonne année à toi aussi !

    Aimé par 1 personne

  5. Je compatis. Après la pneumonie, la grippe et la gastro, notre minicouette nous a fait une bronchite avec 40 de fièvre toute la semaine et Mcbidouille a une double otite (on fait pas les choses à moitié chez nous) ! Et maintenant, pour ceux ou celles qui connaissent pas, on a le droit à la phase démoniaque qui suit la phase de rétablissement (quand ta minicouette croit désormais qu’elle a tous les droits, notamment celui de manger ce qu’elle veut et de se coucher lorsqu’elle l’a décidé). Que du bonheur ! On se rattrapera aux prochaines vacances en Avril (pleurs). Des bisous et bonne année à toi aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

    • olala ma pauvre…. moi je vais office de petite joueuse a cot » ! cela dit j’ai de bon souvenirs lorsque les enfants etaient petits, noel avec de la fievre, noël avec la gastro, noël avec une otite… on en a fait des comme ça aussi ! bon courage pour la nouvelle phase !

      J'aime

  6. Tu as raison : quelle idée d’appeler ça des vacances ? Je vais en rajouter : quelle idée de les faire reprendre un 3 janvier aussi ??? On s’est tapé le retour (en bateau, cela va de soi) hier toute la journée, je te laisse imaginer la tronche des mômes ce matin au réveil …

    Allez, bonne année quand même !

    Aimé par 1 personne

  7. Ah, je vois que je ne suis pas la seule à avoir cru que la chambre de mes enfants après Noël était une annexe de Toys’r us ! Mais maintenant qu’elles sont grandes, ça va mieux, garde donc espoir ! Quant à l’épuisement, je militerais bien avec toi pour une prolongation des vacances. Je suis crevée et le pire, c’est que j’avais prévu une journée off à la maison avant de reprendre, pour se remettre des 10 000 km et du décalage horaire mais l’avion n°2 ayant été très en retard, j’ai loupé ma dernière correspondance et suis coincée 24 h dans un pays chaud alors que je suis habillée en mode #çacaillel’hiver. Je vais rentrer demain vers minuit chez moi, pour me lever et aller bosser direct, les yeux pas trop en face des trous je le crains. Très bonne année à toi et à ta tribu !

    J'aime

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s