Bertrand Piccard : une vision du monde et de la vie qui détonne !

Solar-Impulse-Bertrand-Piccard-l-aventure-dans-les-genes.jpg » Toutes les grandes choses qui se sont faites dans l’histoire ont été faites en sortant des procédures, en sortant de la zone de confort, en sortant de la manière habituelle de penser et de fonctionner. Si on reste toujours dans la manière habituelle de fonctionner, si on reste toujours dans ce qu’on connait et ce qu’on maîtrise et bien on ne crée pas ! « 

Voila le point de départ.

C’est cette phrase qui m’a fait basculer d’un moment de télé sympathique, à regarder ce gars un peu fou (?) et son équipe faire le tour du monde dans un avion solaire, à un coup de foudre intellectuel.

Cette phrase il ne l’a pas pas prononcée au cours d’un discours devant un parterre de personnalités, ni à la remise d’un prix lembda. non. Je crois qu’il l’a dite lorsqu’il était dans le cockpit, en train de débuter le survol de l’océan pacifique. Un des appareils électroniques de mesure était tombé en panne, et les ingénieurs au sol l’exortaient d’atterrir en urgence, car il avait devant lui un peu plus de 4 jours de vol non stop.. (c’est vaste l’océan Pacifique !!) et il a dit non, il a considéré que cet appareil n’était pas primordial pour le vol, et il ne voulait pas repousser encore cette traversée (ça faisait déjà plusieurs semaines qu’ils attentaient au Japon que les conditions météorologiques soient favorables). Donc le gars en plein stress au dessus du pacifique il te sort des phrases de ce type…. de celles qui vous font réfléchir plein gaz, enfin c’est l’effet qu’elle a eu sur moi !

Le lendemain je surfais donc frénétiquement et je suis vite tombée sur son blog.

J’ai vu qu’il avait publié quelques temps auparavant : « changer d’altitude, quelques solutions pour mieux vivre sa vie » . J’ai donc demandé à papa Noël de me l’apporter au pied du sapin.

Vous dire qu’il a été facile à lire serait vous mentir. Clairement, ça change de choupi prend son bain.

J’ai dû parfois arrêter puis reprendre (mon souffle) plus tard. Mais ça valait vraiment le coup.

Le concept de départ est que nous devons tous faire face à des situations difficiles ou contraignantes, et que nous n’avons pas toujours conscience de la façon dont nous pouvons les affronter. Prendre de l’altitude, c’est voir les choses sous un autre angle.Il n’y a pas forcement une solution, mais de multiples, avec des nuances. Et vous pouvez vous servir des vents, au lieu de vouloir les prendre de face.. comme vous l’imaginez il utilise beaucoup les métaphores notamment en rapport avec ses voyages en montgolfière.

Les propos sont parfois philosophiques, mais il les illustre la plupart du temps par des exemples concrets, en racontant des situations qui lui sont arrivées. Ce qui m’a bien aidée, moi qui suit beaucoup dans le concret. (bon même si j’ai un peu de mal à me projeter en train de piloter une aile delta !!!!)

Que pourrais-je vous dire ? J’y ai lu tellement de phrases percutantes et qui résonnaient en moi, qu’au bout d’un moment j’ai gardé un stabilo à portée de main et je n’ai pas hésité à fluoter en vert ce qui me parlait (ce qui est très inhabituel chez la maman délire en milieu connu)

Il faut savoir que cet homme a fait des études de médecine, il est par la suite devenu psychiatre. ça ne l’a pas empêché d’aller faire des stages en hypnose, et de s’en servir parfois à l’hôpital, sous l’œil médusé des autres médecins..

Voilà je crois, la plus grande qualité que j’apprécie chez lui. il n’est pas fermé, c’est même tout le contraire, il est ouvert à tout. Il a appris la médecine dite « occidentale » mais il est aussi allé voir du coté de la médecine chinoise. Il a intégré l’hypnose dans ses séances de psychothérapie. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres..il applique cette philosophie dans tous les domaines de la vie.

Certains passages m’ont plus marqué que d’autres, comme celui ou il prône un apprentissage à l’école qui ne délivrerait pas uniquement des vérités, mais aussi des questions en suspens. Après tout, on ne sait pas tout sur tout, loin de là !

Et sur l’éducation :

« Il faudrait (…) introduire trois notions de base : la curiosité, la persévérance et le respect. » 

Sans commentaire..

Un autre domaine m’a beaucoup parlé :

 » Pour créer un conflit, il faut être deux. Il faut une résistance chez l’un qui stimule la combativité de l’autre. Sans résistance, pas de combat. « 

ça parait évident n’est ce pas ? Et très facile à dire, mais quant ‘a mettre en pratique…

Il a lui même essayé cette théorie.. et il nous confie d’ailleurs que ce n’est pas toujours facile, bien évidemment. La facilité serait de répondre a une attaque de façon agressive. Mais lorsque l’occasion s’est présentée, il a essayé de se refréner, a réfléchi un peu, et a donné une réponse un peu différente de celle qu’il aurait fait du tac au tac.. et le ballon s’est dégonflé instantanément. Il ne dit pas de vous faire marcher sur les pieds, mais juste de ne pas aller dans la direction du conflit..et d’essayer de comprendre la réaction de la personne en face..

Personnellement j’aime beaucoup cette philosophie.

Bien sûr il aborde la fameuse « zone de confort » et ses dangers.. la peur de l’inconnu.. en somme beaucoup de thèmes qui parle à tout le monde.

Au fur et à mesure des chapitres, on passe de l’hypnose, à la religion, l’éducation, la spiritualité.. Il nous donne aussi son point de vue sur la souffrance et les épreuves de la vie. De quelle façon elles peuvent nous faire grandir, qu’il ne sert à rien de les refouler (les souffrances et leurs émotions) (et il en a eu, lui aussi..)

Toutes les émotions se doivent d’êtres vécues.

J’ai particulièrement apprécié le dernier chapitre, qui parle de ce qu’il appelle « les synchronicités ». De mon coté j’appelle ça les « signes ». Ces petites choses, ces « coïncidences », qui nous arrive parfois, et qui nous font dire :  c’est dingue non ? Il en a vécu plusieurs, et pense que ça n’est pas dû au hasard, même si cela lui vaut les moqueries de certain confrères médecins … La vie peut être interprétée a bien des niveaux. Moi qui suit au départ quelqu’un de rationnelle, j’ai changé un peu ma façon de voir les choses, et je fais de plus en plus confiance à mon instinct. Et de voir un homme de cette « stature » en parler aussi, ça me conforte. je me dis que je ne suis pas complètement idiote, ou en tout cas pas seule à faire des liens disons irrationnels.

Pour conclure, je dirai qu’il a une vision réaliste de la vie, du monde et de l’être humain. Il a conscience des freins qui nous empêche d’évoluer (aussi bien en tant qu’individu qu’en tant que peuple de ce monde) mais il a des idées qui permettent d’entrevoir le soleil derrière la couches de nuages noirs (de pollution). Je ne saurai que trop vous conseiller de vous le procurer. Et j’ai une envie presque irrépressible de l’envoyer à tous nos chers candidats à la présidentielle. Mon seul regret, c’est qu’il n’influence pas plus les politiques qui prennent les décisions..

Je vais bien sur mettre sur la liste de mes prochaines lectures celui qui vient de sortir sur l’aventure solar impulse, qui, dans un autre registre, doit être passionnant. En attendant, je continue ma route vers une plus grande spiritualité… ( oooohhhh c’est beau !)

 

 

 

 

 

 

Publicités

18 réflexions sur “Bertrand Piccard : une vision du monde et de la vie qui détonne !

  1. Oh c’est drôle, j’ai relu un article hier à son sujet ! C’est un type hors norme et passionnant. Je crois aussi qu’il est important de sortir par moments de sa zone de confort, même si ça peut paraître effrayant au premier abord. Prendre de l’altitude ou du recul est important et permet de mieux se connaître, de se remettre en question et d’évoluer. Ce que tu dis de son livre m’a terriblement donné envie de le lire, merci !

    Aimé par 1 personne

  2. Article très intéressant ! Merci de nous ouvrir les écoutilles ! Ça fait toujours du bien de découvrir des esprits éclairés, enrichissants. On a l’impression qu’ils sont supérieurs à nous et ça fait du bien de sentir que certains ont atteint, ce que l’on appelle dans le bouddhisme, l’état d’éveil absolu.

    Aimé par 1 personne

    • merci ! très drôle que tu parles des écoutilles, sachant que son père, explorateur, est allé explorer les fonds marins ! ( et son grand père la stratosphère.. il a même inspiré le personnage du professeur tournesol..)

      J'aime

  3. Aaah ! Je me le gardais au chaud ton article, histoire d’en déguster et retenir chaque idée.
    J’aime les valeurs qu’il véhicule, son énergie, ce positivisme sans être naïf. Evidemment que ceux qui nous gouvernent gagneraient à en prendre de la graine et nous aussi^^.
    Merci pour ce partage ❤

    Aimé par 1 personne

  4. Pingback: Il y a bien quelqu’un au bout du tuyau… |

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s