Flashback

andrik-langfield-petrides-426760.jpg

 

28 janvier 1985.

Aujourd’hui, j’ai 11 ans.

Je suis en CM2. Ma meilleure amie c’est Isabelle, mais Laetitia, cette peste, essaye tout le temps de me la piquer. Séverine aussi c’est ma copine. C’est bizarre comme elle sursaute quand on lève le bras vers elle.. Ivan c’est le premier de la classe. C’est tout le temps lui le premier de la classe. Mais il est gentil. On m’appelle parfois bugs bunny, parce que j’ai les dents de devant qui avancent.. mais bientôt j’aurais un appareil, j’ai enfin réussi à arrêter de sucer mon pouce. Stéphanie, elle, a déjà un appareil, même qu’elle doit porter un casque sur la tête tous les jours pour faire reculer ses dents ! Je suis fan de madonna, je commence à mettre des posters dans ma chambre, qui recouvrent les grosses fleurs du papier peint… J’ai déjà embrassé un garçon, il est beau et très gentil, mais je ne le vois que 14 jours par an…. Il veut acheter une maison pour qu’on habite dedans quand on sera grand. Je ne sais pas encore ce que je voudrais faire dans la vie. Tout ce qui m’intéresse pour le moment, c’est de jouer à l’élastique dans la cour, jouer aux barbies et à « mon petit poney » à la maison. Avec mon frère, on se parle plus trop.

28 janvier 1996.

Aujourd’hui, j’ai 22 ans.

Ça fait 18 mois que je travaille dans cette grande entreprise aux portes de Paris. Ma chef me couve. Je suis la plus jeune, je travaille bien, elle me protège et me soutient. Est-ce qu’un jour je changerai de poste ? Je ne pose pas la question. Mon avenir est bien tracé, telle une ligne droite. J’ai acheté ma 106, je paie le crédit tout en habitant encore chez papa maman, c’est bien pratique. Rien ne presse pour prendre un appart puisque mon copain a encore des années d’études devant lui. Ça fait déjà 6 ans qu’on est ensemble. Je sais qu’on va se marier, avoir des enfants. La passion du début a laissé place à une routine dont même les octogénaires ne voudraient pas. Je sens bien au plus profond de moi que parfois je m’ennuie. Je ne suis plus très sure d’être amoureuse, mais jamais je ne me l’avouerai. De toute façon c’est un peu normal de ressentir ça, après tout c’est comme ça que ça se passe dans ma famille. Nous ne voyons plus beaucoup nos amis de lycée. Nous ne voyons plus grand monde tout court d’ailleurs… Mon avenir est tracé, telle une ligne droite sans fin…  

28 janvier 2007.

Aujourd’hui, j’ai 33 ans.

Enfin, enfin, je tiens mon bébé (de presque 6 mois) dans les bras. J’ai cru qu’on allait jamais y arriver. Mais elle est bien là, avec son sourire à croquer, et pas un poil sur le caillou ! J’ai repris le travail, je suis contente de revoir tous mes collègues, c’est bien ça qui me fait y aller tous les jours, le contact humain ! Mon chéri ne trouve pas d’emploi pour le moment, c’est vrai que c’est inquiétant, mais je sais qu’il va finir par trouver. Il a bac + 8 quand même !! (Quand je pense que je serais peut être avec l’autre si il ne m’avait pas plaqué il y a 10 ans.. il m’a rendu un fier service ce jour là !). Quand tout ça sera stabilisé, on pourra acheter une maison, toujours aussi près de mes parents et des siens, comme ça ils pourront s’occuper de ma fille le mercredi. Il faudra que je réfléchisse à changer d’emploi, pour raccourcir les trajets quotidiens. Pour le moment ça va, il n’y a qu’à lui donner un biberon, lui faire le bain et la mettre au lit. Mais quand elle ira à l’école, il faudra bien que j’arrive le soir avant 19h15 ! Je me sens un peu seule parfois, niveau amitié. Nous nous sommes éloignées avec ma meilleure amie, faute de temps, prises que nous sommes par le quotidien avec des enfants en bas âges. Les autres copines sont bien loin, il est difficile de garder le contact… Et puis nous ne rencontrons personne dans cette ville que je connais pourtant depuis que je suis née.

28 janvier 2018.

Aujourd’hui, j’ai 44 ans.

J’ai 2 beaux enfants, qui me sidèrent par l’amour qu’ils me donnent, par la façon si naturelle et incessante qu’ils ont de communiquer avec moi. Moi qui ne parlais presque pas avec mes parents, je découvre une autre façon de se comporter avec son père et sa mère, par eux. Déjà plus de 19 ans que je suis avec mon homme. Quand je pense que lors de notre premier rendez vous je me disais « on verra bien ! pour une fois, je ne fais pas de plan ! » Je me dis que quand j’étais jeune je pensais que j’habiterais en région parisienne, là ou j’ai grandi, que je partirais tous les étés dans une location dans le sud de la France, que j’aurais un travail pépère mais rassurant. Aujourd’hui j’habite à 600 km de ma maison natale, on part en combi sans presque rien planifier… Je ne comprends toujours pas comment j’ai fait pour plaquer mon job et repartir de presque zéro. C’est quand même beaucoup grâce à lui, à mon mari, qui me dit « tu peux le faire », qui croit en moi, depuis le début. Il aurait suffit qu’il hausse le sourcil, qu’il me dise « t’es sure ?  » qu’il me dise « c’est pas le moment » pour que je taise cette envie, qui m’a pourtant pris aux tripes. Sans doute que j’ai encore à faire un travail de ce côté là. M’affirmer, assumer mes choix, sans attendre l’approbation des autres.

Toutes ces certitudes passées m’ont fait comprendre une chose : on ne peut jurer de rien dans la vie. On peut faire des plans, s’imaginer son avenir, faire un plan de carrière. On peut. Mais tout peut aussi se passer de façon complètement différente. Selon ce qui se passe, et selon les choix qu’on fait. Rien n’est écrit à l’avance.

La seule chose que j’ai vraiment appris, c’est qu’il faut savoir s’écouter, et prendre le bon quand il est là.

C’est déjà pas mal non ?

Edit : suite à cet article, j’ai lancé un TAG, c’est a dire une invitation pour que d’autres blogueuses fassent elles aussi leur flashback, sur le principe de photos instantanées de leur vie avec des dates. Je vous mets les liens ci dessous, que je mettrai à jour régulièrement..

le flashback de marie du blog l’atmosphérique

le flashback d’allumer les couleurs !

le flashback de tania de viver a vida is wonderful

le flashback de stéphanie du blog elle a 40 ans

le flashback de madame BDC de bouillon de cerveau/

le flashback de matilde je ne suis pas une poule

le flashback de la casa di catwoman

le flashback de picoubulle

le flashback de mamweena

le flaschback de frau pruno du blog escarpins et marmelades

le flashback de doublerose

 

 

 

 

 

 

Publicités

79 réflexions sur “Flashback

  1. Ton article me donne les larmes au yeux… C’est très beau et quel chemin ! J’aime beaucoup ce que tu dis de la communication avec tes enfants, j’espère qu’il en sera de même avec les miens (venant d’une famille qui ne communique pas vraiment ses sentiments).
    Bon anniversaire !

    Aimé par 1 personne

  2. C’est un très joli article, très positif aussi… Bon du coup je me dis que ça ira peut-être mieux à 44 ans. Parce que là je vais en avoir 35 dans la semaine (oui c’est un scoop nous avons des dates d’anniversaire très proches je ne m’en souvenais pas !) et je suis au bord de la dépression. C’est normal, docteur ?

    Aimé par 1 personne

    • ooohhh ma belette !! normal je sais pas, mais en tout cas cet état t’envoie sans doute un message, mais lequel ? peut être aussi que tu es une femme qui a besoin d’une activité professionnelle pour s’épanouir, indépendamment de la maternité. C’est comme ça que je perçois à travers ton blog en tout cas. si tu as envie d’en parler, tu peux m’écrire…..

      J'aime

      • C’est dingue il t’a suffit d’un commentaire pour mettre le doigt sur un souci que j’ai mis une bonne semaine à analyser… Bon du coup je vais carrément écrire un article (voire plusieurs) sur le sujet histoire de me décharger un peu de tout ça mais je t’écrirai en effet volontiers un de ces jours en privé pour approfondir !! D’ailleurs il y a quelque chose qui m’intéresserait, je ne crois pas que tu en aies beaucoup parlé ici, comment s’est fait ton cheminement jusqu’au grand changement de ton côté ? Comment tu as compris qu’il fallait changer de voie, comment tu as trouvé cette voie ? Ca m’intéresserait énormément en ce moment !

        Aimé par 1 personne

      • j’adore. comme quoi c’est en verbalisant tout haut ou en écrivant qu’on met le doigt sur quelque chose. c’est exactement le principe du coaching, c’est énorme !!!!! alors j’attends de lire tes articles, et n’hésite pas si tu veux échanger en mp, ça sera un vrai plaisir pour moi ! Pour ce qui est de mon cheminement, il me semblait que j’en avais parlé dans les premiers articles sur le sujet, mais je ne me souviens plus trop ce que j’ai écrit, il faudrait que je les relise… pour faire court, j’étais en train de mourir intellectuellement dans mon job. le cerveau tournait à vide, j’avais besoin d’autre chose. après on part un peu dans tout les sens quand on cherche, c’est normal ! les idées les plus farfelues surgissent, c’est drôle ! un jour je me suis dit, « il y a des coachs en tout, il doit bien y avoir des coachs de vie !! « j’ai tapé cette expression dans Google, et bingo, j’ai découvert un métier passionnant qui m’attirait beaucoup. et depuis ce jour là, je n’ai avancé que pour ça….

        Aimé par 1 personne

  3. Très touchant ce texte. Et tu as raison, rien n’est jamais écris.
    Tu sais me booster par tes écris. Et ça tombe toujours bien par rapport aux moments de ma vie. Je vais finir par payer mes séances gratuites un jour 😁😁. Merci pour ce bien fou que tes écris me font . 😍😍💕💕

    Aimé par 1 personne

  4. Très émouvant ❤
    Rien n'est écrit d'avance c'est ça qui est extraordinaire et qui nous laisse plein de belles perspectives dans nos vies. A nous de ne pas avoir peur et de savoir accueillir ces changements.
    Bises

    Aimé par 1 personne

  5. très chouette article
    tes paroles me sembles si juste
    jamais au grand jamais je n aurais à la vie que j ai actuellement
    pas du tout celle que je rêvais mais c ma vie
    le temps file si vite
    1 jr on a 25 ans et le lendemain 40
    j ai l impression de n avoir rien fait entre temps

    Aimé par 1 personne

  6. Elu, billet préféré! J’adore l’idée et le style de ce billet. J’ai presque envie de te copier! Tu devrais lancer un TAG! Pardon, je m’enflamme. J’ai trouvé cet article hyper émouvant et tellement bien tourné ❤

    Aimé par 1 personne

    • ce commentaire <3<3<3<3<3<3<3<3<3 … Non mais j'adore l'idée du tag !! je n'y aurais pas pensé. Et puis je ne pensais pas être assez "populaire" pour en lancer un mais si c'est toi qui demande, c'est différent !!! franchement je ne pensais pas qu'il serait autant lu et partagé, quand la bête dépasse l'homme ! (enfin la femme) ! je vais y réfléchir ce week end et je lance ça lundi !

      J'aime

  7. J’adore cet article ! L’idée est géniale, ta manière de raconter tout ça est tellement simple mais donne tant envie de savoir ce qui va suivre. C’est émouvant, et ça fait énormément réfléchir. Bravo pour ça, et surtout pour ce chemin parcouru !

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup Line. comme quoi quand on pense que son avenir est tout tracé… il n’en ai rien. Je suis allée faire un tour sur ton blog et whowww. j’adore, forcément. si a 18 ans j’avais eu le courage de suivre mes convictions, j’aurais suivi ce chemin.. mais comme tu le vois, il n’est jamais trop tard pour bifurquer, même si ça semble moins évident (peut être ?). je ne vois pas de bouton pour s’abonner a ton blog ? il faut forcément passer par FB ?

      J'aime

  8. Pingback: Le syndrome de la page blanche… |

  9. Main n’importe quoi que t’avais 11 ans en janvier 85!! C’est pas possible! J’étais pas née! Et je t’ai vu en vrai, t’as pas 44 ans! Espèce de menteuse va! Bon… Et je vais le faire ton tag, tiens et il commencera par le 28 février 85, parce que pour moi c’est là que tout commence…^^

    Aimé par 1 personne

  10. Bonjours,
    Je découvre ton  » votre ?  » blog et ce billet m’a touché ,ému ……
    arrivé à 63 ans ,quand je jette un regard  » derrière moi « , je ne vois rien de positif si ce n’est mon fils ( âgé de 38 ans ) dont j’ai demandé et obtenu la garde en 1980 lors du divorce d’avec sa mère ( il avait environ 6 mois ) …….Ceci après de longues et difficiles démarches bien entendu ( un père demandant la garde du bébé n’était pas fréquent à cette époque ) , d’autant plus que je suis épileptique …..Mais je ne regrette pas, n’ai jamais regretté ….Aujourd’hui , c’est lui qui  » veille  » sur moi et semble heureux avec son épouse et ses deux petites filles ( que j’adore ) …
    A bientôt ?
    Francis

    Aimé par 1 personne

    • Je suis très ému par votre commentaire Francois ( je n’ose pas vous tutoyer !) bravo pour votre fils, ça n’a pas du etre facile, mais si aujourd’hui vous veillez l’un sur l’autre comme vous dites, quelle plus belle récompense ! et si il est heureus avec sa femme, c’est que vous avez su lui montrer que l’amour existe !

      Aimé par 1 personne

      • Bonsoir
        1) Tu peux me tutoyer
        2) mon prénom est Francis ( pas François) => pas grave
        Bien sur que l’Amour existe !
        L’amour avec les femmes m’a souvent trop souvent déçu , mais l’Amour qui nous lie mon fils et moi ; jamais….Aujourd’hui , je vieillis , n’attends plus grand chose de la vie , mais même si certaines périodes de mon existence ont été des  » fiasco  » , je ne regrette rien .
        Amitié
        A bientôt
        Francis

        Aimé par 1 personne

  11. Pingback: Souvenirs, souvenirs… | L'atmospherique

  12. Pingback: Mon flash-back à moi – Allumer les couleurs

  13. Pingback: De l’amitié et du recul…. |

  14. Pingback: 10 choses aimées sur internet #1 – Phénomène de Maud

  15. Pingback: (14/03) TAG : Flashback | Mam'Weena

  16. Pingback: mes Sunshine awards |

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s