Là où je me sens toujours bien…

Campagne

Il y a quelques temps, ma copine virginie a lancé un petit TAG photo sur Instagram.

Publier une photo d’un endroit où on se sent toujours bien.

J’ai pas eu le temps d’y participer, et en plus je ne savais pas vraiment quelle photo mettre.

Mais en fait, quand j’y pense, je sais où je suis toujours bien.

Et j’ai envie de vous en parler, plutôt que de publier une photo.

Il s’agit d’une petite bourgade, en Touraine. Plus précisément, dans cette bourgade, il y a 3 maisons qui se côtoient.

3 maisons pour une même famille.

Cette famille je la connais depuis l’âge de 2 ans. C’est vous dire si ça fait un moment que j’y suis toujours bien ! Ils étaient à quelques centaines de mètres de la ferme de mon grand père. Je suis allée les voir à chaque vacances de Pâques et d’été jusqu’à mes 18 ans (je vous avais un peu parlé d’eux lorsque je vous avais raconté mes vacances d’été 82 ici). Devenue adulte, la ferme vendue, j’ai toujours essayé d’y aller une fois par an.

La première maison que j’ai connue appartenait aux parents qui étaient fermiers à l’époque. Ils élevaient des vaches et cultivaient quelques champs. Ils ont eu 2 filles, qui ont une dizaine d’années de plus que moi.

La deuxième maison, c’est celle de l’ainée des filles qui est restée célibataire. Elle est en face de celle de ses parents.

La troisième maison appartient à la cadette. Elle est de l’autre coté de celle des parents, à 30 mètres. Elle a fait construire lorsqu’elle s’est mariée. Elle a eu à son tour 2 filles, que les grands parents-voisins ont gardé lorsqu’elles étaient bébés.

Ils vivent à côté parce qu’ils s’adorent, tout simplement.

Je ne m’imagine pas faire ça, et pourtant chez eux c’était tellement évident !

Je crois bien que pour moi, ces personnes incarnent l’idée même du bonheur. Et pourtant, ils pourraient paraître loin de certains « standards » d’une vie rêvée :

Les parents ont eu très peu de revenus toute leur vie. Ils ont travaillé tous les jours, avec les bêtes, pas de repos, même dominical… Leurs deux filles, une fois devenues adultes, sont parties travailler en usine.

Une vie pas toujours facile en somme. Des métiers difficiles, ou l’on donne beaucoup de son temps, ou l’on s’use physiquement, pour peu de retour financier.

Et pourtant, ils sont la joie de vivre incarnée.

A chaque fois que j’arrive, ils ouvrent leur porte, leurs bras, leur cœur. Je sais qu’ils sont comme ça avec tout ceux qui viennent les voir. On est accueilli les bras ouverts.

Lorsqu’on passe le pas de la porte, impossible de ne rester que 2 heures.

Vous mangez avec nous ! ça s’ra à la bonne franquette !

me lance avec un grand sourire Brigitte, la cadette qui a eu 2 filles. Pas de refus envisageable.

Et là, toute la famille se met en branle :

Le poulet cuit dans le four de la mamie, chez qui on prend l’apéro, puis on repart tous manger, le poulet sous le bras, chez Brigitte, en embarquant au passage sa grande sœur Maryline.

A table, tout le monde parle en même temps. tout le monde rit en même temps.

On s’esclaffe, on raconte nos vies, on parle de nos souvenirs …

Le chat nous regarde du haut du canapé, impassible.

Dehors, les canards passent sur la terrasse…

Une connaissance passe prendre une douzaine d’œufs, pour 3 euros.

Bien sûr parfois le gendre et le beau père se prennent un peu le bec, mais ça ne va jamais bien loin. Le lendemain matin on les voit partir faire leur PMU ensemble.. (oui parce qu’on ne peut pas repartir faire 3 heures de route à minuit, alors on dort sur place..)

Ce sont des gens simples, avec des vies simples. Mais dans le meilleur sens du terme.

Ils n’ont pas beaucoup voyagé, forcément, mais sont curieux de tout, sans avoir de préjugés.

Les filles de Brigitte, qui ont plus de 20 ans maintenant, ont toujours été souriantes et accueillantes, elles aussi. Toujours de bonne humeur, même lorsqu’elles étaient adolescentes. Elles sont toujours dans le coin, elles aussi..

Ils ont adopté papa délire en une demi seconde. Ils ont voulu voir mes enfants dès qu’ils étaient nés.

Lorsque ma mère est partie, je suis passée chez eux, on a pleuré ensemble. Ils aimaient beaucoup ma maman.

Il y a 2 ans, le papi est parti, lui aussi. On s’est revu, on a encore pleuré. Ca a été dur pour eux de perdre un mari, un père, un grand père. Mais tous se soutiennent.

Malgré les coups durs de la vie, le rire revient, avec eux.

Quand on va, c’est comme un grand shoot de bonheur qu’on se prend en pleine face.

Ils ont une force extraordinaire, la force du partage, de l’affection, de l’amour, tout simplement…

Alors, oui, chez eux, je me sens toujours, merveilleusement bien.

 

Publicités

12 réflexions sur “Là où je me sens toujours bien…

  1. Forcément moi qui pleure tout le temps j’ai évidemment la larme à l’œil, Et ce n’est pas parce que mon taf Instagram t’as inspiré cet article est absolument indispensable 😉
    Merci pour ce texte qui nous rappelle à quel point le bonheur n’est pas lié à l’argent ( et à mon avis bien au contraire pervertit tout ^^).
    On a tout de suite envie de venir prendre l’apéro avec eux !
    Et je ne peux pas lire ça sans penser aux amis de mes grands-parents qui avaient aussi une maison à la campagne en Dordogne ou même aux étés que je passe depuis toujours dans la maison de vacances familiale en Vendée avec les cousins cousines oncles et tantes …
    Bref le bonheur dans son plus simple appareil 🙂

    Aimé par 1 personne

    • oui absolument, ils sont la preuve que l’argent ne fait pas le bonheur. Je ne dis pas qu’ils n’ont pas galérés dans leur vie, bien au contraire. le seul truc, c’est que leur plus grande richesse ce sont leurs amis et leurs famille. ils profitent de chaque moment sans se poser de question ! le bonheur n’est pas toujours là ou on le croit…

      J'aime

  2. Très joli témoignage! Nous avons de la famille en Touraine, et ce sont des gens hyper chaleureux et tellement adorables, un peu comme ceux que tu décris dans cet article. Même moi qui suis leur cousine éloignée, ils m’accueillent comme si j’étais leur soeur. Tu décris joliment bien la bonté des gens,preuve que cette qualité t’habille également. ❤

    Aimé par 1 personne

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s