la bascule !

annie-spratt-178364-unsplash.jpg

2018/2019.

Nous y voilà, transition, bilan, ou vais-je en 2019 ?

Je ne sais pas trop par quoi commencer. Comment donner une teinte à cette année 2018 ? bon dieu que le temps passe vite (#teamexpressiondemamie ) !!

Comment lui donner une unité, alors que je suis passée par tellement d’étapes, d’états internes si différents ?

Un coup j’étais euphorique, vivante, pleine de joie, dynamique, à fond les manettes et tout ce qui s’en suis.

Un autre jour j’étais désespérée, telle une adolescente qui se jette en pleurs sur son lit car Bradley vient de lui dire qu’il lui préférait Kimberley  (le goujat !)

Moi une crise de la quarantaine ? Mais pas du tout enfin ! En tout cas je me suis parfois demandée si je n’étais bipolaire !!

En cette fin d’année, je crois que j’ai compris un truc. Enfin j’ai compris pleins de trucs.

Toutes les erreurs qu’il vaut mieux éviter quand on se lance dans autoentrepreneuriat, je les ai listées, vues que je les ai faites. Je les partagerais sans doute sur le site pro, si ça peut en aider quelques unes à ne pas se vautrer…

J’ai eu parfois l’impression de ne pas savoir ce que je voulais. Enfin heureusement il y a une chose que je sais : quand je coache, je me sens bien. Je le savais déjà, mais c’est tellement difficile parfois que j’en doutais. Mais ces 3 derniers mois me l’ont confirmé.

Je ne peux pas ne pas faire quelque chose là dedans. J’ai beau passer du temps et de l’énergie à me sous évaluer, je ne peux que constater ce qui se passe chez mes quelques clientes. à lire leur mots après chaque séance. à voir les changement s’opérer sous mes yeux..

En tout cas, je me suis raccrochée à mon mari et mes enfants, mes seuls phares dans cet océan brumeux d’une nouvelle vie professionnelle. sans eux aujourd’hui, je serais à la dérive. Ils ont été mes seuls points de repère cette année ( ça, et mes cours de karaté minceur, bien sûr).

Donc il va falloir en 2019 que je trouve vraiment comment je veux le faire, puisque je sais quoi faire. Comme je souffre encore, c’est qu’il y a quelque chose à bouger.

La solitude me pèse, prendre des décisions n’est pas mon fort, bref, j’aimerais être en équipe, ou du moins avec quelqu’un. Avancer ensemble. J’adorerais ça.

Je ne crois pas que ça existe, mais on s’en fiche, la vie nous prouve tous les jours que ça n’est pas parce que ça n’a pas été fait encore que ça ne vaut pas le coup d’être tenté.

Alors peut être que cette année, je vais partir en quête d’une collègue, collaboratrice, équipe ou que sais je encore ?

En attendant dans l’immédiat je dois continuer à avancer seule.

Cette année, j’aimerais plus concrétiser les idées que j’ai, que je laisse encore trop dans ma tête. Je pense à des choses et je me dis « oh ça serait bien de faire ça !  » et puis je n’ose pas, je ne démarre pas. Mais c’est en testant qu’on sait !

Je suis encore trop envieuse aussi du succès des autres. ça ne me va pas du tout, pourtant je dois bien confesser que j’ai souvent ce sentiment. Du coup ça me dévalorise par effet levier. Je sais que c’est contre productif, mais je le fais quand même. Un peu comme quand tu fumes et que sais que tu vas choper le cancer, mais tu le fais quand même.

Cette année aussi, j’ai des amies blogueuses qui ont arrêté ou mis leur blog en pause. ça m’attriste mais je peux comprendre ! j’ai tellement de mal à trouver du temps pour venir ici… Le mien part dans tout les sens, j’ai du perdre des lectrices au passage, je suis désolée si vous n’y voyez pas clair dans tout ce fouillis : bienvenue dans mon cerveau !

En même temps, j’ai aussi du mal à écrire sur mon autre blog, le pro. j’ai le sentiment de ne pas réussir à être totalement moi là bas. Je veux absolument apporter quelque chose quand j’écris là bas, au contraire d’ici, ou je pose juste mes idées. mais du coup je continue à me mettre de la pression…

Coté vie perso, je continue à privilégier dès que je peux le bio, le vrac, le fait maison. ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas une pizza surgelée le vendredi soir.

Les enfants grandissent, et pour celles qui ont lu mon dernier billet, je peux vous dire que p’tit poulet s’est assagit, ouf. Mais il a quand même eu  cadeaux en moins à noël que prévu !Vous inquiétez pas, il en a quand même 3 fois trop de jouets dans sa chambre. Je pense qu’on a encore de belles heures à passer sur les devoirs, mon dieu quelle horreur. ça doit être le bon dieu qui me punit de ne pas les avoir fait assez sérieusement quand j’étais au collège, je vois que ça.

On a fait du tri dans la maison pendant ces vacances, et purée qu’est ce que ça me fait du bien ! là aussi, il y aurait de la psychanalyse à faire ! les biens matériels me sont pénibles. Je ne suis jamais aussi contente que lorsque je mets un truc à vendre sur le bon coin, ou lorsque je remplis la poubelle recyclage. c’est grave docteur ???

Au fait, j’ai cuit un chapon, et fait une bûche de noël. ça y est, j’ai le niveau 2 pour organiser des fêtes de noël. Bon y a encore du boulot sur le placement de table, j’en ai vu qui se sont retenus de dire ce qu’ils pensaient et d’autres qui sortaient des énormités plus grosses qu’eux, sans se rendre compte qu’ils heurtaient les personnes en face. Mais suis je la seule à me rendre compte de ça ????

Et sinon, il y a (encore) une vague de couples qui se séparent dans mon entourage qui me glace les sangs, qui me désole, qui me travaille. Pourquoi ?

Voilà, 2019, c’est reparti pour un tour.

Vous êtes toujours là ?

Publicités

29 réflexions sur “la bascule !

  1. Moi je suis là, bien sûr !
    Quand on te lit, on sent cette confusion de cette année 2018, mais pour moi c’est vraiment un bon signe car tu te poses les bonnes questions et tu cherches à avancer. D’ailleurs, je n’ai aucun doute sur le fait que tu vas trouver ta voie, mais il faut accepter que ça prenne du temps, c’est bien normal. Je te souhaite une belle année 2019, qu’elle t’apporte l’équilibre que tu recherches dans ta vie actuellement. Je t’embrasse !

    Aimé par 2 personnes

    • merci d’être là Sophie ! oui la confusion, d’autant que j’ai pondu cet article sans lui laisser le temps de reposer et de le mettre en ordre, un vrai bazar ! oui j’ai encore des recherches à faire, tout en continuant a avancer sur le chemin que j’ai commencé. cette année s’annonce chargée ! j’espère qu’on pourra se revoir, et je mettrai un point d’honneur à te recevoir dignement cette fois ! très belle année à toi !

      Aimé par 1 personne

  2. Moi je suis toujours là et comme je reviendrai sûrement à Bordeaux fin août, tu vois quoi !
    Tu as beaucoup avancé et apparemment tu sembles avoir compris ce qui te bloquait C’est un grand pas et je suis sûre que le reste suivra. En tout cas j’aime beaucoup ce que tu écris sur ton blog pro, c’est toujours réaliste, sensé et pertinent

    Aimé par 1 personne

  3. Toujours présente, ici et sur ton blog pro!
    J’adore ce que tu fais et ce que tu partages. J’ai même l’impression de comprendre ton cerveau!!
    En tous cas c’est sûr le coaching c’est fait pour toi…
    Après je comprends ton besoin d’être entourée. A deux, on peut partager des idées, avancer différemment.
    Pour les couples qui se séparent, ça me fait toujours le même effet aussi…
    Grosses bises ma belle et superbe année 2019 à toi, ton mari et tes enfants.

    Aimé par 1 personne

  4. Toujours là, évidemment, et pour longtemps!
    Je comprends ce cheminement qui est le tien, c’est obligatoire d’en passer par là je crois, malgré toute la confiance que j’ai en toi, tu traverses un tel changement que ça passera forcément par des doutes, des tatonnements, des erreurs et des victoires. Ca viendra en son temps, « Rome ne s’est pas faite en un jour », et tu as justement le courage de ça, d’avoir osé prendre ce risque pour aller mieux. C’est plus que beaucoup n’osent jamais en faire, laisses toi le temps et le droit à l’erreur!
    Et puis je pense que blague à part, cette histoire de quarantaine est un peu un passage obligé… une remise en question de sa vie, un regard différent sur le monde où l’on voit les autres passer aussi par des caps plus ou moins réussis.
    Les séparations, les aînés qui vieillissent et dont on doit plus s’occuper, ou plus s’affranchir parfois, et nous qui évoluons aussi…Forcément, ça en fait des choses auxquelles s’adapter! une sorte de deuxième âge adulte, où nos « gros » projets se calment et où l’on fixe son attention sur d’autres choses tout aussi pérennes, mais moins évidentes.

    Aimé par 1 personne

    • effectivement tout mon entourage connait des remous qu’ils soient professionnels ou personnels, voire les 2 ! cette période de la vie qu’on pensait stable ne l’est pas tant que ça !! lorsqu’un projet se finit ou se concrétise, un autre prend sa place. Je crois que malgré tout l’être humain n’aime pas l’immobilisme… merci d’être là en tout cas ma chère picou pour toi aussi l’année va être pleine de découvertes et de nouveautés ! je te souhaite une merveilleuse année, pleine de picouteries !!!

      J'aime

  5. J’aime beaucoup que tu soies si vraie. Alors, oui, je suis toujours là, mais sous un autre pseudo (m’as-tu reconnue ? ;))

    Je suis sûre que tu vas trouver la bonne formule pour ne plus souffrir et apprécier à fond le nouveau métier que tu as choisi. Il faut accepter que ça prenne du temps.
    Je me reconnais tellement que tu te dis envieuse du succès des autres et que par ricochet, tu te dévalorises … ! Qui ne se reconnaitrait pas là-dedans ? Il faut du courage pour se l’avouer et l’écrire comme ça, au grand jour.

    Je te souhaite du bonheur, beaucoup de bonheur pour cette nouvelle année. Je t’embrasse bien fort !

    PS : Si tu as un pavé en indésirable, sur ton article précédent, c’est moi ! J’ai vu qu’il n’avait pas été publié, j’espère qu’il n’est pas perdu. Et s’il l’est, tant pis, tu sauras quand-même que je pense à toi ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • Ohhhh je t’ai reconnue dès que la première lettre de ton pseudo a frappé ma rétine. ce nom te va tellement bien, comme un gant !
      et je découvre par la même occasion ton nouveau blog, celui ou tu es vraiment et pleinement toi !
      cette phrase sur l’envie a été difficile à écrire, elle n’est pas valorisante, c’est le moins qu’on puisse dire, mais j’avais besoin de l’exprimer. j’en ai honte, mais je le dis quand même, en espérant que ça m’aide.
      je te souhaite que ton bonheur continue, je te voie devenir quelqu’un de très grand, qui apporte beaucoup de bonheur aux autres, quelle qu’en soit la forme.
      Je suis totalement désespérée pour ton autre commentaire, j’ai parcouru tout mes indésirables sans le trouver !!!!!! si tu as le courage de le réécrire, je sais que je vais aimer le lire…

      J'aime

  6. Moi aussi, je suis là ! Et bonne année 2019 pour toi !
    Créer son entreprise, c’est long et difficile. Je l’ai vu avec mon cousin (dans un autre domaine professionnel), il m’a dit qu’il lui avait fallu deux ans pour vraiment se sentir à l’aise et à sa place dans son entreprise. Bon courage !

    Aimé par 1 personne

  7. Mais bien sûr qu’on est toujours là. Personnellement, j’aime beaucoup ton blog, il vit, il change, c’est toi quoi ! Des banalités sur papier glacé il y en a plein le net et les kiosques à journaux- alors je préfère 1000 fois venir lire des trucs authentique comme chez toi.
    Je te souhaite une belle année 2019, d’aligner ton activité avec ton idéal de vie, des voyages, des proches en bonne santé et beaucoup de belles aventures 😉

    Aimé par 1 personne

  8. Je te découvre aujourd’hui et je ne peux malheureusement pas te faire tous les compliments élogieux des précédents commentaires car je ne connais pas assez bien ton univers, mais punaise j’ai envie d’en découvrir plus 🙂
    Je te souhaite tout de bon pour 2019 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. toujours là mais pas assez car plus le temps, ça me manque d’ailleurs!!! je profite d’une petite et rare sieste de bébé pour venir et lire au compte goutte !!!!
    je me vois en toi pour certaines choses et c’est pour ça je crois que j’aime te lire et j’aime lire ce que tu as en vrac dans le cerveau lol !!!!
    et bonne année!

    J'aime

  10. Avec du retard (si peu), je suis encore là !!! Et, avec beaucoup de retard, mais il parait qu’il est encore temps, je te souhaite une bonne année 2019 ma belle …
    Ce n’est pas facile de prendre ses marques dans un nouveau travail alors j’imagine le bordel que ça doit être quand, en plus, c’est de autoentrepreneuriat, surtout si on a toujours été employée :-/ Bref, je te souhaite beaucoup de courage et plein de réussite mais je suis sure que ça va marcher et tu es bien entourée 😉

    Aimé par 1 personne

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s