mes adolescents et moi

Hellooooooooooooo !

J’ai annoncé mon intention de réécrire par ici sur instagram, mais peut être que tu n’es pas par là bas, d’où ta surprise de voir arriver un article dans ta messagerie, toi qui avais oublié jusqu’à l’existence même de ce blog !

Oui je sais, je redémarre alors que quasiment tout ceux que je connaissais et que le lisais avec plaisir.. ont arrêté. Seuls quelques irréductibles résistent encore à l’envahisseur instagram.

ça s’appelle aller à contre courant que veux tu. En plus je me suis dit : maintenant qu’il n’y a plus personne, je peux y aller tranquillos, la voie est libre ! A moi la gloire et la richesse ! lol

J’avais envie de réécrire, pour te partager une fois de plus ma vie de maman, et de femme (parce qu’on le vaux bien je te rappelle). Je démarre par le coté maman aujourd’hui, mais j’aborderai d’autres sujets par la suite !

Lorsque j’ai commencé en 2016, mes enfants avaient 10 et 8 ans.

Aujourd’hui ils ont presque 13 ans et 14 ans et demi !! mazette !

Ma fille me regarde droit dans les yeux à mon niveau et fait une pointure de plus que moi. J’ai encore un peu de marge avec mon fils mais la poussée vertigineuse de croissance de l’adolescence n’a pas encore eu lieu..

Avec le recul, qu’est-ce que j’ai envie de dire aux mamans et aux parents qui ont des enfants plus jeunes ?

En gros : détendez-vous du string les gars.

Ne vous stressez pas trop pour les tables de multiplications et les conjugaisons. on les voit, on les revoit, on les re-revoit pendant tout le primaire.. c’est une histoire sans fin !! alors si au CE1 votre biquet a encore du mal avec le passé composé, c’est NOR-MAL et surtout c’est pas grave.

Quand je pense aux nombres d’heures qu’on a passé sur les devoirs, ça me déprime tiens.

Emmenez vos enfants voir le monde, les expos, les châteaux, les villes, n’importe quoi ! Sortez-les (surtout que depuis peu, on a le droit ) ! Pour moi c’est l’essentiel.

Pensez à cette question qui me parait essentielle :

que voulez-vous retenir de cette période où vous vivez avec vos enfants ? ( car oui, ils vont partir un jour, je vous promet !)

Croyez-moi, ça passe bien plus vite qu’on ne le dit.

Profitez de la maternelle et du primaire, parce que le collège c’est réglé en 2 battements de cils. s’en est flippant !

Je sais de quoi je parle, telle que vous me voyez je m’apprête à rentrer les vœux pour la rentrée au lycée de ma grande…au secours !

En même temps, je dois bien dire que j’adore les voir grandir. Il y a des avantages non négligeables pour les parents !

Non seulement ils peuvent ranger le lave vaisselle et s’habiller tout seuls, mais en plus ils savent aller prendre un doliprane la nuit sans même vous réveiller.

Je ne vous parle même pas de ce moment ou vous réalisez que le rouleau de PQ est vide et que vous pouvez demander à votre progéniture de vous en ramener. ça c’est franchement utile !!

Et puis last but not least, en tant que parent on peut aller où on veut quand on veut, sans avoir à se préoccuper de devoir trimballer ses enfants partout avec soi ( les courses, le rdv chez le dentiste, aller voir une copine…) c’est une vraie liberté ! La seule chose qu’on a pas encore tenté c’est sortir le soir à 2 en les laissant seuls. cela dit ça fait quelques mois que de toute façon on en avait pas l’opportunité…

Et puis nous avons des discussions à table (ou ailleurs) qui sortent de l’éternel pipi-caca-vomi (pardon) des plus jeunes. Ils racontent leur journée, leurs histoires de copains, leurs lectures… non franchement , ça vaut le coup !

Bon…… évidemment il y a quelques mauvais cotés, tu te doutes. moi aussi j’ai droit aux haussements d’épaules et autres yeux au ciel, qui semblent accompagner tout adolescent qui se respecte (je faisais vraiment ça moi aussi ? c’est étrange comme je ne m’en souviens pas !).

D’ailleurs l’adolescence, c’est fou, elle est arrivée un matin de janvier 2020, à la maison. j’exagère a peine, mais en quelques semaines j’ai vu le changement de comportement et d’attitude. Plus affirmée, plus sûre d’elle d’une certaine façon. Avec des pointes d’énervement qui ne lui ressemblait pas.. Et en même temps dans le fond, elle reste la même, c’est ça qui me rassure. L’adolescence n’est qu’une couche supplémentaire, qui s’estompera avec le temps.

En attendant, on essaye de faire avec.

Les phrases favorites de l’ado sont :

  • je sais ! ( c’est fou tout ce qu’on sait à 14 ans !)
  • t’inquiètes ! ( et là en général on s’inquiètes à mort)
  • j’arrive… ( suivi de zéro mouvement pour les 20 48 minutes suivantes )

Le deuxième n’a pas encore passé ce cap. Il regarde souvent sa grande sœur avec des yeux étranges, en se demandant quelle mouche l’a piqué.. Moi je me dis que tout cela n’est qu’un passage, et même si par moment ça m’énerve parce que je ne suis pas bouddha réincarné, j’apprends beaucoup à me détacher de tout ça. Elle ne restera adolescente à vie.. alors on prend du recule et on respire par la bouche !

bref.

Après avoir écrit ce bout d’article, je fus atteinte d’une fulgurance : pourquoi ne pas demander aux mamans sur instagram s’il y a des sujets qu’elles aimeraient que j’aborde ? Alors j’ai posé la question, et quelques unes m’ont répondu 🙂

J’ai trouvé les questions carrément inspirantes, et ça me plait bien de fonctionner comme ça ! Alors si toi aussi tu as des questions ou des sujets, n’hésite pas à me les partager en commentaire !

La 1ere question que j’ai eu :

Comment les aider à s’intégrer tout en restant eux mêmes dans leur relations avec les copains ?

En voilà une drôle de bonne question…

Je pense que ça a à voir avec la confiance en soi. Vaste sujet ! Je suis justement en train de lire un livre là dessus, sur la confiance en soi de son enfant. je vous en ferai un petit débrief si ça vous tente !

En tout cas je pense que déjà, ils se découvrent, et le fait de se frotter aux autres fait partie de ce jeu de découverte. Ils ont déjà un caractère à l’intérieur, c’est sûr, mais c’est en allant à la rencontre des autres qu’ils vont réaliser qu’ils sont plutôt réservé, téméraires, curieux, autoritaires…

On peut s’intégrer tout en restant timide.. ( j’ai la sensation que c’est la question derrière tout ça, je me trompe ? car quand les enfants ont un caractère entreprenant, ils arrivent en général à s’intégrer).

C’est un peu ce qui s’est passé pour mes enfants, plutôt réservés. Ils n’avaient pas énormément de copains, certains prenaient le dessus sur eux et en tant que parents ça nous faisait quelque chose c’est vrai… Mais ils doivent apprendre à s’affirmer, tout en sachant qu’on est là derrière en soutien si besoin. Nous ne sommes pas intervenus mais nous sommes restés vigilants. par exemple en leur demandant si la relation leur convenait ou s’ils étaient mal à l’aise…

Il y a aussi les activités extérieures à l’école qui peuvent aider. Notre fille s’est mis au viet vo dao en CM2, c’est l’art martial vietnamien et ça lui a vraiment permis d’avoir confiance en elle. Elle s’y est fait des copines aussi. Cela lui permet de se positionner dans l’espace (je ne parle pas de Thomas Pesquet hein ! je parle de ne pas se laisser bousculer, se faire marcher sur les pieds.. )

Bien sûr que dans la cour, que ce soit maternelle, primaire, collège, les enfants ont envie de s’intégrer, de faire comme les autres, les mêmes jeux , les mêmes fringues.. ça fait parti du jeu. Cela dit je vois que ma fille a pris confiance car elle ne s’habille pas du tout comme s’habillent la plupart des collégiennes. En fait les fringues elle s’en fiche un peu. Elle fait comme elle a envie. Elle n’a qu’une paire de basket !! Et elle est ok avec ça. ça n’était pas tout à fait le cas quand elle était petite. Le fait de grandir tout simplement, fait qu’ils prennent aussi leur place, de plus en plus.

Dans tout les cas si un enfant est trop renfermé ou qu’il développe une aversion contre l’école, je pense que c’est le moment d’aller consulter.. psy, pedopsy, instances de l’école… ne pas rester comme ça !

On a pas de diplôme de parent, alors quand ça nous dépasse, on va demander de l’aide !

C’est une grande leçon que j’ai intégrée depuis 15 ans que je suis maman.

Deuxième question : comment les rendre autonome ?

Je pense qu’une grande partie de la réponse réside dans le fait de les laisser faire, sans attendre que ça soit nickel. ils ont besoin d’essayer, de galérer, de mal faire. à nous de leur lâcher la grappe et de ne pas mettre la pression sur ce qu’ils font.

Il est clair qu’ils sont capables de faire beaucoup plus de choses qu’on ne l’imagine et ce, depuis très jeune !

Donc oui, la pomme sera mal épluchée, le bol mal lavé, les chaussettes rangées de travers dans l’armoire..

Après tout vous ne faites pas tout nickel non plus vous, non ?

Ce qui est clair c’est qu’une habitude qui est prise tôt aura beaucoup plus de chance de rester, de passer au travers des turbulences de l’adolescence, que justement, une habitude qu’on leur demande de prendre PENDANT qu’ils sont adolescent. Alors là ca risque d’être la cata, parce qu’ils sont déjà en rébellion, alors c’est pas trop le moment de leur demander de nouveaux trucs !

Pour ce qui est de les laisser partir seuls à l’école par exemple, chez nous ça c’est fait progressivement. la rentrée en 6ème arrivant, la garderie n’existe plus. c’est souvent le moment où ils doivent apprendre à fermer la maison et partir à pied, ou prendre le bus, ou même le train. Le plus jeune qui chez nous n’a que 2 ans de moins que l’ainé, s’y est mis plus vite, naturellement. En rentrée de CM2 il ne voulait plus de moi aux abords de l’école. Ok mais je sers à quoi moi alors ??? Du moment qu’il y a une période de test et d’adaptation, tout est possible !

On m’a posé quelques autres questions que je vais garder pour mes prochains articles car je pense que celui là est déjà bieeeeen long !

Notamment comment parler de la mort aux enfants, j’en ferais un article dédié car c’est un gros sujet je trouve, et rien que mon expérience va prendre quelques paragraphes..

Et puis je n’oublie pas les questions de ma copine Virginie qui me demande comment faire pour ne pas que ses enfants se tapent dessus toutes les 10 minutes… (sacrée bonne question !!)

of course je n’ai pas toutes les réponses, encore une fois je ne fais ici que partager ma propre expérience et ce que j’ai pu en voir dans les autres familles proches.

Quoi qu’il arrive, faites vous confiance et gardez votre libre arbitre, toujours !!!

Juste un mot pour finir :

Pour que je continue à écrire ici, je vais avoir besoin d’encouragements et de retours. Alors si ça vous a plu, laissez-moi un petit mot !Sinon je vais avoir eu l’impression d’écrire dans le vide intersidéral des internets ! je serai toute triste et je vais me mettre à pleurer. tu ne voudrais pas ça quand même non ? ( oui, c’est du chantage affectif, que nos enfants maitrisent naturellement à la perfection )

Je ne fais pas ça pour les statistiques ou le succès, je fais ça pour le partage. Je préfère 10 personnes qui interagissent que 100 qui me lisent mais ne disent rien.

A vous les studios !

29 réflexions sur “mes adolescents et moi

  1. Ha, du temps a passé, contente de vous relire. Ici, l’ado a 18ans & c’est l’étape coupage du cordon n°2, la séparation prochaine.
    Donc, liberté des matins & soirées retrouvée. MAIS, c’est 1 sacré tournant à anticiper le plus possible. Le fait qu’il soit interne depuis la seconde a bien aidé à amorcer la courbe. COVID à un peu bouleversé le processus. Je réfléchis sérieusement à l’après. De plus, la retraite est dans 6 ans si je veux… En bref, après avoir été en chamboulements hormonaux collectif (puberté VS ménopause) voici que nous sommes raccords sur le chemin de l’orientation !
    À bientôt pour votre suite.

    Aimé par 1 personne

    • Merci Anouck ! ah oui sacrée chamboulement par chez vous ! il se trouve que justement la grande va partir en internat en septembre… alors oui, ça va faire des étapes progressives… oufff la puberté x la ménopause, c’est hot ! cela dit je sens moi aussi venir les prémices justement.. donc dans 2 / 3 ans ça risque d’être une sacrée ambiance à la maison ! je ne suis pas encore sur la retraite mais sur une nouvelle reconversion, donc chamboulement. va falloir qu’on attache notre ceinture !

      J'aime

  2. Merci pour cet article. Effectivement, ça permet de relativiser tout ce qu’on vit avec des enfants encore petits. On se doute que ça ne dure pas, mais ce n’est pas toujours facile de sortir la tête de l’eau quand on est dedans !

    Aimé par 1 personne

    • ooohhhh si tu savais comme je compatis Sarah ! Bien sur que ça ne dure pas, mais quand on est dedans, on trouve trèèèès long !! et puis un jour on se réveille… avant les enfants . et là, ça fait drôle ! courage à toi !

      J'aime

  3. T’as vu si on est raccord en tout cas sur le come-back… je pense qu’à nous deux on peut lancer une nouvelle vague. Ou une vaguelette. Ou une légère onde. Au pire on discutera toutes les deux en commentaires. Je suis à peu près sure d’en avoir aucun sur mon article du jour… ou peut-être des réclamations en mode service après-vente huhuhu 😉
    Mais ouiiiiiii bien sût il faut que tu reviennes ! Et puis tu n’as pas répondu à ma question vilaine – même si j’ai bien vu que tu l’avais noté 😉 quant au sujet de la mort c’est malheureusement vraiment d’actualité ici donc je compte sur toi !!

    Aimé par 1 personne

    • oui on a dû être jumelle dans une autre vie, c’est sûr !! ecoute on se partage le gateau, toi, moi, et picou qui resiste toujours, on est donc 3 à blogguer ! remarque cette chère PRGR est toujours là elle aussi avec ses articles aussi drôles que scientifiques et intéressants, qu’est ce qu’elle m’énerve celle là ! oui je garde ta question pour un prochain article, même si tu te doutes que je n’ai pas de réponse miracle. et effectivement le prochain sera sur la disparition d’êtres proches, et comment aborder ça avec les enfants… c’est un sujet qui mérite clairement un article . bisous ma biquette !

      Aimé par 2 personnes

  4. Contente, que dis-je, super contente de te relire ici!!
    Et oui la vie change, sans qu’on s’en rende vraiment compte en plus. Mon fils a 8 ans déjà!!
    Je crois que profitez et se détendre du string, c’est un des meilleurs conseils à donner à des parents.
    A très vite ma belle!

    Aimé par 1 personne

    • ouii merci ma belle Marie, heureuse que tu sois encore là malgré mon absence ici ! et oui ils grandissent à vue d’œil. bien sur c’est difficile de se détendre parfois, mais prendre du recul c’est la meilleure chose à faire au final. je peux dire ça maintenant, et je vais continuer car l’aventure adolescence est loin d’être finie avec les miens !

      Aimé par 1 personne

  5. Merci pour cette initiative de réponse aux questions ! Je ne te suis pas sur insta, alors, je suis très contente de découvrir cela ici 🙂
    La partie gestion d’ado m’intéresse tout particulièrement car mon ainé s’en rapproche dangereusement !
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

  6. Très contente de retrouver tes écrits ici… Même si je commentais peu le blog, j’aimais te lire..
    Cet article me fait sourire car je m’y retrouve.. mes enfants ont à peu près le même age que les tiens… La joie de l’adolescence… Mais quel bonheur de partager de beaux moments..
    Au plaisir de lire le prochain article…

    Aimé par 1 personne

    • ooh merci Ambre !! je suis très touchée que tu aies pris le temps de commenter aujourd’hui ! oui comme pour l’enfance, l’adolescence est faite de moments compliqués et de moments plus chouettes ! je vais tacher d’écrire le prochain avant l’année prochaine ! belle journée 🙂

      J'aime

  7. Coucou Sophie, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article, comme d’habitude, et t’imagines bien à quel point ça me parle l’adolescence !!! J’ai hâte de lire le prochain 🙂 Tu as du talent, bravo ! Bisous.

    PS : J’ai pas réussi à laisser un commentaire directement sur ton blog, ça me disait « erreur ».

    Aimé par 1 personne

  8. coucou, c’est moi que v’là ! je t’y prends à dire du mal de moi en commentaire, coquine ! heureuse de ton come-back, comme celui de la mère Virginie !
    oui moi ça m’intéresse à fond tout cela, j’ai pour ma part deux grandes questions irrésolues, 1/ comment faire pour qu’un ado lâche son p* de portable de mes deux, et 2/ comment faire pour qu’une ado comprenne qu’elle doit mettre son linge au sale (ou mieux, directos dans la machine), avant d’être étouffée par un éboulis de chaussettes douteuses ? ah ah, je t’ai coincée là !

    Aimé par 1 personne

    • ouiiiiiii je savais que j’allais t’appâter en parlant de toi ! oui mais tu le sais que tu es énervante avec autant de talent pour l’écriture, manier l’humour et les connaissances et l’aisance bref…. j’attends toujours le livre d’ailleurs !
      alors pour tes questions : premièrement je compatis, car on dirait que tu as ma fille en pension chez toi. et bien sûr que j’ai les mêmes revendications ! oui le portable prend beaucoup de place. après avoir un peu trop laissé faire, je lui ai demandé de me montrer chaque soir le temps qu’elle y passe et surtout sur chaque appli (je sais qu’il y a des applis de contrôle parental mais je préfère quelle me montre son portable et qu’on en parle) , ensuite, sache que nous sommes des parents, et que donc par définition nous ne comprenons pas nos adolescents (mais si souviens toi, toi à 14 ans…) ensuite, quel est le problème derrière le fait qu’elle passe du temps sur son portable ? en vrai ? est-ce qu’elle néglige ses devoirs ? son temps de sommeil ? est-ce qu’elle le regarde alors que vous êtes à table ? ou juste… tu trouves ça énervant ? c’es surtout ça la question au fond. et puis aussi qu’est-ce qu’elle fait quand elle est sur son portable : par exemple la mienne, qui était une grosse lectrice, a trouvé une appli de lecture… ce sont des amateurs qui publient des livres en ligne. donc en gros au lieu de lire des livres papiers elle lit souvent sur son téléphone.. elle a commencé tiktok aussi, et on en a parlé, son profil, qui peut le voir, qu’est-ce qu’elle partage et à qui… et honnêtement elle a compris les éventuels dangers et reste très restrictives dans ses partages. alors voilà… beaucoup de réflexions à avoir là dessus… je pense que l’année qui vient de s’écouler n’a pas non plus favorisé leurs échanges avec l’extérieur en réel, le virtuel a pris encore plus de place… bref, je te confirme que malgré tout le dialogue qu’on peut avoir avec ma fille, on se chicane quand même pas mal sur le sujet ! je ne suis pas bouddha et parfois ça ma fait pêter un cable ! quand je l’appelle pour mettre la table par exemple… même combat pour les chaussettes, et autres culottes qui arrivent par terre dans sa chambre. j’ai arrêté de ramasser, et je lui ai dit que je la préviendrai quand je mettrai une lessive. genre 15 minutes avant. et si c’est pas dedans, bah tant pis pour elle, elle attendra. ( j’en fais pas tous les jours, pour les habits c’est plutôt 2 fois par semaine) bref, je pratique le détachement la dessus aussi, même si intérieurement ça me fait parfois dresser les poils. on est en plein dans l’adolescence, et y aller systématiquement au clash et à l’affrontement ne me parait pas être la bonne solution. sa chambre reste son domaine, même si tous les 2/3 mois je déboule et qu’on range toutes les 2 parce que ça reste ma maison. mais elle m’a déjà dit plusieurs fois que la poussière le na dérangeait pas et qu’elle se sent bien dans le bazar.. en tout cas bizarrement, elle ne tombe jamais à court de culottes ou chaussettes propres… comme quoi..

      Aimé par 1 personne

  9. ravi de vous lire à nouveau..nous n’avons pas d’enfants mais 3 nièces qui grandissent trop vite. La situation avec la covid ne nous permet pas de les prendre dans les bras, de profiter d’elles.. Le temps passe vite..trop vite..cela ne nous rajeunit pas. Merci Sophie.

    Aimé par 1 personne

    • bonjour David ! merci de votre commentaire… oui le temps passe, c’est un fait ! bientôt vous pourrez de nouveau profiter de vos nièces j’en suis sûre ! c’est chouette d’avoir d’autres adultes en plus des parents avec qui passer du temps et créer de beaux souvenirs 🙂

      J'aime

  10. J’y suis pas encore mais ça approche pour moi, cette période nébuleuse que tu décris. J’aime bien ton article, il tombe à pic, pour moi qui suis en train de voir changer ma grande à vitesse grand V avec, je dois le dire, une pointe au cœur. Merci d’avoir remis les choses en perspective avec ta question qui tue « qu’est-ce que tu veux retenir de cette période avec tes enfants? » et merci d’être revenue écrire, ça fait un bien fou de te lire. Je vais m’y remettre aussi, j’arrive pas à arrêter.

    Aimé par 1 personne

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s