Le yin et le yang habitent dans ma maison

téléchargement

 

Le yin se lève, regarde sa montre, déjeune rapidement, puis se met au travail.

Le yang ouvre péniblement un œil, se traîne jusqu’au déjeuner, puis va tranquillement regarder ce qui se passe à l’autre bout du couloir.

Le yin prévoie, planifie, organise, comptabilise.

Le Yang rêve, lit, se laisse porter, tombe des nues..

Le yin s’angoisse, s’interroge, se prend la tête, se donne mal au ventre.

Le yang virevolte, laisse ses pensées divaguer, s’inquiète sans en avoir l’air…

Le yin est un livre ouvert, ses émotions éclatent et nous éclaboussent à chaque instant.

Le yang intériorise, reste secret, demeure impassible, du moins en apparence..

Le yin a besoin des autres, de leur regard, de leur approbation.

Le yang vit sa vie, sans se préoccuper d’autrui.

Le yin est pressé, en avance, synchronisé. Il compte les heures, les minutes, parfois les secondes.

Le yang n’a pas conscience des jours, des heures, encore moins des minutes. Il a sa propre échelle du temps qui s’écoule, qui n’a rien à voir avec celle de ce cadran étrange avec ses deux aiguilles.

Le yin et le yang se rencontrent parfois, à la faveur d’un couloir trop étroit. Ils échangent, jouent, se disputent.

Le yang adore faire sursauter le yin. Caché derrière un placard, il surgit tel un diable hors de sa boite. D’ailleurs le yang aime faire tourner le yin en bourrique. Il sait sur quel bouton appuyer, et s’en amuse beaucoup.

Le yin tombe toujours dans le panneau. Son sérieux et son ego lui jouent des tours..

Le yang est connecté à la nature, à la faune, à la flore… Son imagination l’emmène parfois très loin, il voit des mondes différents, créé des machines imaginaires qui lui permettraient de s’habiller ou de manger sans fournir le moindre effort … (une fois qu’il aurait fini la construction de sa machine…)

Le yin a les pieds ancrés dans le sol, le concret est son allié. Il a besoin de preuves, d’arguments, d’une justification sans faille pour tout ce qui se passe ou se décide.

Le yang suit, parfois malgré lui, sans savoir trop pourquoi, ni même où l’on va. Il arrive que, débarquant soudainement de son monde, il émette une objection :  » on ne m’a pas prévenu ! » .

Le yin voit tout, le yang répond  » ah bon ?  » d’un air surpris.

Le yin et le Yang sont pourtant nés des mêmes gènes, strictement. Ils ont reçu la même éducation, ont vécu les mêmes joies et les mêmes drames familiaux.

On m’a dit un jour que le yin et le yang pourraient travailler ensemble plus tard…qu’ils se compléteraient bien.. qui vivra verra !

Comme quoi, chers parents, nous ne sommes que des passagers dans la vie des êtres que nous créons. Quoi qu’il arrive, heureusement, nous mettons au monde des êtres indépendants, avec leur caractères propres. Vous aurez une influence, certes, mais chaque être à sa façon d’exister sur cette planète. 

 

4 réflexions sur “Le yin et le yang habitent dans ma maison

exprime toi, je suis toute ouïe !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s