Il y a bien quelqu’un au bout du tuyau…

fireworks-180553_1920

Et oui, c’était il y a un an. Mon premier billet. Snif snif, je suis tout émue !!! y’a quelqu’un au bout du tuyau ?

Et bien oui ! il y a toi, toi, et toi, et vous, et moi, tout ça.

Finalement avec ce blog, je n’ai pas eu ce à quoi je m’attendais, et j’ai eu ce à quoi je ne m’attendais pas.

Je voulais avoir des followers, je voulais des fans sur facebook, sur mon blog qui me poursuivraient dans la rue en m’arrachant mes vêtements.

A la place j’ai eu : des copines. Pleins de copines. Et même un copain (bisous copain, je pense à toi, j’espère que ça va)

Pas juste des nanas qui te lisent en passant et qui se barrent sans fermer la porte, non. De filles chouettes, qui te disent qu’elles ont rigolé à tes bêtises, qui te donne leur avis, parfois des conseils, ou des blagues.

On s’amuse, on rigole, et parfois on débat.

Mais c’est fou le blogging en fait !

Ça m’apporte bien plus que ce que j’aurai pu imaginer.

Oui c’est chronophage, mais ça m’apporte tellement.

Rien que d’écrire, ça me fait du bien. Je dépose quelque chose voyez. Quand ça va pas, je le dis. Quand ça va bien, je le dis. Bon je vous dis pas tout hein. Je peux pas et puis ça serait pas bien. Mais des fois, j’aimerai bien.

Et puis il faut que j’en garde pour mes cop’s que je vois régulièrement en vrai !! hein sinon elles seraient pas contentes, c’est normal. c’est qu’y’en a qu’ont le sang chaud ! c’est des filles du sud ! (oui c’est de toi que je parle ma poule !)

En fait c’est ça que j’aime bien finalement. Etre copine avec des filles qui au départ, ne m’attire pas forcement. Un peu mon opposé. Mais qu’est ce qu’on pourrait bien se raconter ? bah tout en fait. C’est ça qui est magique dans l’amitié. On ne se lasse jamais. Surtout les filles, bavardes comme on est ! Mais quand on se ressemble, ça fait du bien aussi, ça conforte, ça rassure.

C’est pour ça que plus j’ai des amies, mieux je me sens. Je vous assure qu’il y a de la place pour tout le monde chez moi. Les copines en vrai, les copines sur le net..

Chacune m’apporte un petit quelque chose, et j’espère surtout apporter parfois quelque chose à chacune.

C’est pas toujours facile, dans les situations compliquées surtout, on ne sait pas toujours quoi dire, ni quoi écrire. Mais il faut parfois accepter que juste être là, ça peut suffire. J’ai l’impression que je ne sers à rien dans ces cas-là, mais peut être que si en fait.

Je suis en train de digresser là non ????

Je vais arrêter ma leucorrhée verbale (oui je manie les beaux mots de la langue française) (non ne va pas googleiser leucorrhée tu vas vomir) et revenir à mes moutons bloguesques.

Donc j’ai un an.

De blog.

Je vais vous faire un petit topo pour fêter ça. (fait pas cette tête là c’est sympa les topos !!)

Quels sont les 3 articles les plus lus depuis le départ ?

1- Mes enfants ne me manque pas.. suis-je normale ?

2- Je suis une handicapée du shopping

3- Nos enfants sont-ils trop pourris gâtés ?

Sans surprise, ce sont les 3 grandes unes Hellocoton, ma principale source de vues depuis le départ.

Et alors quels sont les articles les moins lus ? (je suis triste)

1- Le câlin est un besoin vital ( j’ai tenté un article sans humour dedans, voilà le résultat !!)

2- DIY halloween ( bon je ne suis pas un blog DIY, la copine woolesque a pris le créneau déjà !!)

3- Bertrand Piccard : une vision de la vie et du monde qui détonne (mon pauvre Bertrand Piccard ! heureusement qu’il n’a pas compté sur moi pour lever les fonds pour le tour de monde en avion solaire !!!!)

Et moi alors ? Les 3 articles que je préfère : (oulala c’est dur !!!)

Bon en fait ce sont ceux où je me suis le plus bidonnée en les écrivant… (je me fais rire toute seule parfois, c’est déjà ça non ??)

1- La guerre des poux est déclarée : non seulement j’ai rigolé (et pour que des poux me fassent rire, je vous prie de croire que c’était pas gagné !!) mais en plus il aurait presque de l’utilité ce billet !!

2- J’ai passé les (presque) pires 20 minutes de ma vie : quand je pense que j’en ai à peine rajouté dans ce billet ! je peux vous dire que l’arrivée de la pucinette en 6 eme va sans doute être synonyme de grands moments chez nous !!

3- Accouchement ou gastro : les tergiversations d’une nulle-ipare : oui, on peut rire de son accouchement, après coup ( enfin très longtemps après !!)

Et sinon… les 3 articles que j’aime le moins : (ça aussi c’est dur)

1- Le câlin est un besoin vital : qu’est-ce que c’est pas drôle quand je suis pas drôle !!! pfiouuuuuu

2 – Ma fille n’est pas mon clone : bah non, et heureusement ! au final j’ai bien digéré cette information, peut être que l’écriture de cet article m’a aidé !

3 – Mon héritage parental m’empêche-t-il d’être féministe ? pfiouuuu non mais quelle prise de tête, rien que le titre me donne mal au crane !!!!!

Mention spéciale du jury : Jacqueline Sauvage m’empêche de dormir. Elle est enfin libre. et ça, ça fait du bien. (même si elle n’aurait jamais dû mettre les pieds dans une prison)

Séquence émotion : quand une maman perd sa maman. Inconsciemment, je pense que j’ai ouvert ce blog rien que pour pouvoir publier ce texte.

Et vous ? vous me dites lequel vous préférez ? (non, je ne veux pas savoir lesquels vous n’aimez pas bouhhhh je préfère me cacher sous la couette tiens)

Et puis tous ces si beaux commentaires que vous me faites….. si vous saviez ce que ça fait au moral quand je les lis !!!!! c’est comme un rail de coke avalé avec du redbull. C’est vous dire !!! Allez un petit florilège, les intéressées se reconnaitront !!

Je souhaitais juste te dire que je viens de découvrir ton blog via les méandres internet (je sais même plus d’où j’arrive exactement) et que j’aime beaucoup ta manière d’écrire, ton humour et euh je sais pas, plein de choses sur comment tu vois la vie.

 Espèce de fofolle va! À peine deux semaines que tu débarques dans la blogosphère et tu as déjà des dizaines de commentaires et Katy Perry qui veut coucher avec toi! (hyène). Bref, j’ai ri.

 Je me suis marrée comme une baleine. Tu sais vraiment y faire pour un peu tu ferais presque envie !!!

Oh quelle magnifique déclaration d’amour ! Elle en a de la chance, ta Pucinette (je suis très curieuse de connaître son prénom, maintenant….).
Elle a l’air fascinante, extraordinaire, cette petite fille : vous devez vous régaler, à la voir grandir.
Et parfaite illustration : ta description me fait énormément penser à Luna Lovegood 🙂

Voilà! Votez Maman Délire! Yeah! (c’était le commentaire le plus pourri de l’histoire de commentaire… Et on dit merci quiiii? Merci la Non-Poulette!^^)

 tu as le don pour écrire des choses qui me parlent et me font du bien de lire!

Y’a rien à faire, tu me donnes trop la pêche quand je te lis !

Tu sais que si il t’arrive de jolie choses comme ça, c’est avant tout parce que tu es une belle personne. Des bécots. Mathilde

Ta folie est fraîche et fait du bien !

Trop de love dans tout ça !!! Vous êtes vraiment top.

Ça vous dit un petit truc à gagner pour fêter ça ??? Allez je le tente.

Pour jouer il faut commenter ci-dessous, et partager ma page, ou sur Facebook, ou sur instagram (maman délire bien sur !) , comme tu veux-tu choizzzzz. ( et si tu veux failloter tu peux faire les 2)

Et qu’est ce qu’on gagne ??????

Un bon cadeau sephora ? ça vous dit ? ou chez décathlon si vous préférez. (on a le droit de préférer le sport au maquillage oui oui )

Je prendrais tous vos noms, je les noterai sur un papier, et je ferai tirer au sort par p’tit poulet en personne, huissier de son état. c’est la justice même c’t’enfant, vous n’avez rien à craindre !! Vous avez jusqu’au 1er mai minuit ! ( bon je réveillerai pas p’tit poulet a minuit, on fera le tirage au sort le lendemain !

Allez , à vous, à l’autre bout du tuyau !

 

vis ma vie de maman délire (II)

IMG_0605

p’tit poulet le matin au réveil…

 

 

Quoi, vous avez manqué le début ? c’est ici !!

P’tit poulet est dans la cour en train de jouer au badminton avec ses potes.

Allez, tu vas passer ton badge, on y va !

Mamounette, tu peux aller passer mon badge s’teuplait ?

Non ! tu le fais, moi je vais chercher ta sœur !

grmmmmmmmmfffffff

Je scanne la cour et ne vois pas la pucinette.

Je me dirige vers la salle de devoirs. Ça chahute, mais elle est bien là, assise.

Maman j’ai fait mes exercices pour demain !

Ok très bien ! tu me montreras les leçons à la maison ! range ton sac et va passer ton badge..

Discute avec les copines en prenant mollement un stylo.

Pucinette ! s’il te plait ! j’ai envie de rentrer ! Range tes affaires et va passer ton badge !

Ouiiiiiii ! (un peu exaspérée)

Allez je garde ton sac, on se retrouve à la porte. Va passer ton badge !

Je ressors dans la cour. P’tit poulet joue encore.

J’ai passé mon badge !

Ok. Allez c’est parti !

On retrouve papa dans la voiture. (qui check son tel hihihi)

Chacun s’installe à sa place et met sa ceinture. (sauf quand ils se disputent ……… )

Maman, pour mon anniversaire, je pourrais inviter 9 copains ? on pourra aller à folizz ??

On verra, c’est dans 3 mois !

Ça a été aujourd’hui ?

Oui oui…

17h47. on arrive à la maison.

Re-bousculade dans l’entrée.

P’tit poulet dépêche-toi d’enlever tes chaussures, on attend derrière !

Et va te laver les mains, après tu t’installes à table pour les devoirs !

J’peux manger un carré de chocolat ??

Mmmmm …. ok mais faudra bien manger ce soir !

Mais je mange toujours bien le soir !

Oui c’est vrai..Et lave toi les mains !

Pucinette, tu as des leçons à savoir ?

Non ?? tu es sure ? Ok alors tu fonces prendre ta douche, et tu te laves les cheveux ! appelle moi quand tu seras mouillée !

Ok maman !

Je ramasse le panier à linge sale et file dans le cellier mettre en route une machine.

Je passe par ma chambre et quitte mes vêtements pour enfiler quelque chose de plus confortable (oui vu avez deviné : un jogging ! mais seyant le jogging !) (bon ça y est, ma cop’ cristina vient de me déshériter)..

Je ressors.

Papa délire est en train de laver la salade, et en même temps dicte les mots que p’tit poulet doit savoir écrire.

Je vais dans la salle de bain, la pucinette a enlevé une demi chaussette.

Mais enfin tu plaisantes ou quoi ??? j’ai eu le temps de me changer, de mettre une lessive, et toi tu n’es pas encore sous la douche ???

Mais si maman, presque !

Allez dépêche-toi s’il te plait ! Si tu veux avoir le temps de jouer et de sortir les pépettes avant de manger..

Je reviens dans la salle. p’tit poulet a fini ses devoirs, il lit son petit quotidien.

Tu iras prendre une douche aujourd’hui p’tit poulet.. tu as transpiré.

Mmmmmmm je finis mon petit quotidien.

Ok mets tu y vas direct après !

Je jette un coup d’œil dans le frigo. Un reste quiche, un reste de riz cantonais, du jambon.. et la salade verte préparée par papa délire, ça ira bien !

18h25. papa délire part au taï-chi. (on est mardi !, le mardi, c’est taï-chi !)

P’tit poulet, va prendre ta douche maintenant !!

Oui ok ! (il part dans la salle d’eau à côté de notre chambre)

Je mets quoi au sale ?

Slip, chaussettes, t shirt. Mince, j’aurai du te dire avant j’aurai rajouté ça dans la lessive tiens..

Au fait la pucinette ???

Je déboule dans la salle de bains. La pucinette est sous l’eau, musique à fond (oui la douche avec la radio, c’est pas notre faute à nous, c’est les proprios d’avant !!!)

Pucinette ! tu devais m’appeler pour que je t’aide à faire le shampoing !

Ah oui c’est vrai ….

Bon tu as bien mouillé tes cheveux ? ok. Allez montre-moi la dose que tu prends. Ok. Allez tu frottes bien partout surtout ! ne laisse pas tout sur le sommet du crane !!

Et après tu te savonnes, et tu rinces longtemps ! ok ?????

18h50. P’tit poulet, c’est à toi de mettre la table !

Pucinette, tu as fini ta douche ? ok dépêche toi de te rhabiller, et sors un peu les cochons d’inde, ils ont besoin de gambader ! on mange à 19h00 !!!

19h10. je suis à 4 pattes, à regarder les cochons d’indes fureter avec la puce.

Bon aller il faut aller manger ! on les rentre !

Zut, il faut que je leur coupe leurs légumes à eux aussi.. des carottes, du poivron rouge, des endives..

Allez on se lave les mains, et on passe à table !

19h20. Bah p’tit poulet ? t’as pas mis la table ??

Oui oui j’arrive ! (jouait au ballon dans le couloir…..)

Allez zou !

Je sers ceux qui sont prêts et assis à leur place !

Pucinette, arrête de lire ton petit quotidien, tu le liras tout à l’heure ! Viens à table s’il te plait.

Papa il est où ?

Au tai-chi ! il revient tout à l’heure !

Ah oui c’est vrai..

(ça y est, la table est mise, les enfants sont enfin assis…)

Maman, on va aller visiter le collège le mois prochain !!! Ce sont les anciens CM2 qui vont nous faire visiter ! et on va même manger à la cantine !!

Ah oui ? c’est cool ça !

(penser à reparler avec papa de lui laisser les clés de la maison avant fin juin qu’elle apprenne à rentrer à pied seule…)

Oupps la lessive !

commencez à manger pendant que j’étends le linge !

(j’étends le linge dans la salle à manger)(sèche-linge ? connais pas…)

Je jette un œil à leur assiette :

Si vous avez fini votre salade, vous pouvez aller chercher votre yaourt.

Je vous épluche une pomme, vous donnerez les épluchures au pépettes en passant !

(qui commencent à couiner dès qu’elle entendent le bruit du couteau qui coupe une pomme… )

19h50. Papa délire rentre.

Alors ça va ? vous avez été sages ??

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!

Oui ça a été..

Il nous rejoint à table.

Papa ça y est, je sais ma poésie !

Ah ? ok je t’écoute !

Le Vésuve.

Bien mais tu parles trop vite, il faut articuler … mais c’est bien !

20h.  Allez, p’tit poulet, les mains, les dents, dodo à 20h15 !!

Maman, tu viens avec moi ???

Pfffffff va quand même falloir que tu arrives à aller seul dans ce couloir ! Ok je viens…

Il se lave les mains et les dents, pendant ce temps j’en profite pour me démaquiller.

Je retourne dans la salle à manger. La puce se dirige vers la salle de bains.

Tu attends que p’tit poulet soit sorti pour y aller, sinon ça va encore dégénérer ! tu peux te laver les mains dans la cuisine en attendant…

Papa délire débarrasse la table et rempli le lave-vaisselle (oui, c’est maitre du lave-vaisselle )

La télé est allumée sur les infos (une veille réminiscence qui date de nos parents et dont on a du mal à se débarrasser)… Je m’assois dans le canapé, il me rejoint.

Toujours les mêmes sujets sur la politique…. Bon. je prends mon téléphone et surfe sur insta, hellocoton, facebook, insta, mes mails, insta, hellocoton.. ah un nouvel article sympa, je commente !!

20h18. Ouppppppssss il faut les coucher !!

Je pars voir les mouflets. Chacun est dans son lit, en train de lire.

Allez c’est l’heure ! On arrête de lire, on va faire pipi !

Je me plante devant le lit de la pucinette, et attends qu’elle tourne une page. Dès qu’elle tourne :

Stopppppp tu arrêtes !

Oui mais j’ai pas de garde page !

ok tiens en voilà un !

Allez la puce, gros dodo !

Bisous, câlins, bonne nuit ma chérie !

Je passe dans la chambre d’à côté.

P’tit poulet est en train de finir sa page, il s’arrête, va aux toilettes et reviens.

Se met dans son lit.

Maman, est ce que tu pourras m’acheter un ballon en plastique pour que je puisse jouer avec dans la cour ?? on a le droit aux ballons en plastique !!

On verra, c’est l’heure du dodo pour le moment !

Câlins, bisous,

Allez bonne nuit p’tit poulet !

Bonne nuit maman !

20h32. Je retourne dans la salle à manger. Papa délire regarde les infos.

C’est ton tour !

Ok j’y vais !

Il part faire sa tournée de bisous lui aussi..

20h40. il revient.

Je vais prendre ma douche..

Ok ! je regarde si il y a truc intéressant à la tv..

21h : Ça y est, on se pose définitivement…

Sauf si p’tit poulet nous rappelle car il a mal quelque part..

Si tout se passe bien, j’arrive à garder les yeux ouverts jusqu’à 22h30. sinon… zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

voilà mes ami-e-s, ma petite vie.

rien d’extraordinaire, n’est ce pas ? Et pourtant le soir, je me délecte souvent de leur discussions d’enfants (tant qu’ils ne se disputent pas, ou qu’ils ne bloquent pas sur les blagues pipi-caca…) j’aime bien discuter avec eux. Et j’apprécie de me blottir contre mon chéri le soir dans le canapé. En y rajoutant un grain de folie de temps en temps, ça devient parfait !

Je voulais garder une trace de cette journée type, car dans quelques mois, pour de multiples raisons, cette journée aura très certainement une autre tête..

 

 

Vis ma vie de maman délire (I)

runner-1544448_1280.jpg

faudrait que je pense à m’épiler….

 

5h50. Le téléphone de monsieur commence sa musique… j’ouvre vaguement un œil, je sens qu’il se lève, il part dans la salle à manger en fermant la porte pour ne pas me réveiller.. je me rendors.

6h10. Cette fois, c’est mon radio réveil qui décolle :

« hello, c’est Ludo et Bérénice, bienvenue sur WIT FM ! »

6h20. bon là, faut y aller ! Lire la suite

Comme une envie de tout bazarder …

sans-titre.png

ooohhhh c’est beau !! (www.organizedliving.com)

 

Don’t panic.

 

Vous vous dites ça y est, elle a fondu un boulard la mère délire, qu’est ce qu’elle va encore bien pouvoir nous inventer ?

Non mais en fait, rassurez-vous.

Je ne vous parle pas des enfants (quoique..), je ne vous parle pas du mari (quoique…)(non mais je déconnes reviens !!), je ne vous parle pas du boulot (pas encore !! hihihi )

Je vous parle juste… de mes biens matériels (oui bon rien que ça). Je ne suis pas en train de vous dire que je veux bazarder ma voiture pour me mettre au vélo (surtout que ma voiture je l’ai depuis 12 ans, oui madame, et elle ne pollue par trop vu que c’est une hybride (#ecoloboboetfieredeletre) ). Je vous parle euuhhh…. de tout le reste en fait. Lire la suite

A quel moment et pourquoi arrêtons nous de nous émerveiller ?

 

baby-20607_1280.jpg

Ça pourrait être un sujet du bac philo, vous ne trouvez pas ? (oui bon ok le bac des bisounours..)

 Bon en vrai, je me pose surtout cette question en faisant référence aux progrès de nos petits chérubins.

( on est bien sur un blog parental !)

 Je me faisais la réflexion ces derniers jours. J’ai sous les yeux en ce moment un mignon petit exemple, puisqu’une de mes amies découvre les joies de la maternité depuis quelques mois.

Elle me raconte quasi quotidiennement les progrès de son petit chou, et bien sur elle s’étonne tous les jours de le voir progresser.

 Bien sûr vous vous dites ? mais oui bien sûr ! Lire la suite

Conversation entre une pré-ado et sa mère sur la cigarette..

woman-1747263_1920.jpg

Bien le bonjour mes ami-e-s !

ça fait un bon moment que je voulais écrire ce billet.

La conversation que vous allez suivre date de l’automne dernier. J’avais envie de l’écrire pour en garder une trace, car je ne voudrais pas l’oublier ! Et puis j’avais envie de la partager avec vous également..

Je ne sais pas à partir de quel age on peut considérer qu’un enfant devient un pré-ado, mais 10 ans et des poussières ça me parait être dans la bonne tranche, non ? Et puis parfois la pucinette commence à souffler quand on lui demande quelque chose, donc définitivement, elle a des attitudes pré-adotiennes !!

Alors voilà. Je vous plante le décor : c’était un soir de semaine, à la maison, le grand et le petit délire étaient je ne sais plus trop où, bref, nous étions toutes les 2, la pucinette et moi, pour dîner.

Nous étions à table, quand tout à tout, sans crier gare, elle me lance : Lire la suite

Bertrand Piccard : une vision du monde et de la vie qui détonne !

Solar-Impulse-Bertrand-Piccard-l-aventure-dans-les-genes.jpg » Toutes les grandes choses qui se sont faites dans l’histoire ont été faites en sortant des procédures, en sortant de la zone de confort, en sortant de la manière habituelle de penser et de fonctionner. Si on reste toujours dans la manière habituelle de fonctionner, si on reste toujours dans ce qu’on connait et ce qu’on maîtrise et bien on ne crée pas ! « 

Voila le point de départ.

C’est cette phrase qui m’a fait basculer d’un moment de télé sympathique, à regarder ce gars un peu fou (?) et son équipe faire le tour du monde dans un avion solaire, à un coup de foudre intellectuel.

Cette phrase il ne l’a pas pas prononcée au cours d’un discours devant un parterre de personnalités, ni à la remise d’un prix lembda. non. Je crois qu’il l’a dite lorsqu’il était dans le cockpit, en train de débuter le survol de l’océan pacifique. Un des appareils électroniques de mesure était tombé en panne, et les ingénieurs au sol l’exortaient d’atterrir en urgence, car il avait devant lui un peu plus de 4 jours de vol non stop.. (c’est vaste l’océan Pacifique !!) et il a dit non, il a considéré que cet appareil n’était pas primordial pour le vol, et il ne voulait pas repousser encore cette traversée (ça faisait déjà plusieurs semaines qu’ils attentaient au Japon que les conditions météorologiques soient favorables). Donc le gars en plein stress au dessus du pacifique il te sort des phrases de ce type…. de celles qui vous font réfléchir plein gaz, enfin c’est l’effet qu’elle a eu sur moi !

Le lendemain je surfais donc frénétiquement et je suis vite tombée sur son blog.

J’ai vu qu’il avait publié quelques temps auparavant : « changer d’altitude, quelques solutions pour mieux vivre sa vie » . J’ai donc demandé à papa Noël de me l’apporter au pied du sapin.

Vous dire qu’il a été facile à lire serait vous mentir. Clairement, ça change de choupi prend son bain.

J’ai dû parfois arrêter puis reprendre (mon souffle) plus tard. Mais ça valait vraiment le coup.

Le concept de départ est que nous devons tous faire face à des situations difficiles ou contraignantes, et que nous n’avons pas toujours conscience de la façon dont nous pouvons les affronter. Prendre de l’altitude, c’est voir les choses sous un autre angle.Il n’y a pas forcement une solution, mais de multiples, avec des nuances. Et vous pouvez vous servir des vents, au lieu de vouloir les prendre de face.. comme vous l’imaginez il utilise beaucoup les métaphores notamment en rapport avec ses voyages en montgolfière.

Les propos sont parfois philosophiques, mais il les illustre la plupart du temps par des exemples concrets, en racontant des situations qui lui sont arrivées. Ce qui m’a bien aidée, moi qui suit beaucoup dans le concret. (bon même si j’ai un peu de mal à me projeter en train de piloter une aile delta !!!!)

Que pourrais-je vous dire ? J’y ai lu tellement de phrases percutantes et qui résonnaient en moi, qu’au bout d’un moment j’ai gardé un stabilo à portée de main et je n’ai pas hésité à fluoter en vert ce qui me parlait (ce qui est très inhabituel chez la maman délire en milieu connu)

Il faut savoir que cet homme a fait des études de médecine, il est par la suite devenu psychiatre. ça ne l’a pas empêché d’aller faire des stages en hypnose, et de s’en servir parfois à l’hôpital, sous l’œil médusé des autres médecins..

Voilà je crois, la plus grande qualité que j’apprécie chez lui. il n’est pas fermé, c’est même tout le contraire, il est ouvert à tout. Il a appris la médecine dite « occidentale » mais il est aussi allé voir du coté de la médecine chinoise. Il a intégré l’hypnose dans ses séances de psychothérapie. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres..il applique cette philosophie dans tous les domaines de la vie.

Certains passages m’ont plus marqué que d’autres, comme celui ou il prône un apprentissage à l’école qui ne délivrerait pas uniquement des vérités, mais aussi des questions en suspens. Après tout, on ne sait pas tout sur tout, loin de là !

Et sur l’éducation :

« Il faudrait (…) introduire trois notions de base : la curiosité, la persévérance et le respect. » 

Sans commentaire..

Un autre domaine m’a beaucoup parlé :

 » Pour créer un conflit, il faut être deux. Il faut une résistance chez l’un qui stimule la combativité de l’autre. Sans résistance, pas de combat. « 

ça parait évident n’est ce pas ? Et très facile à dire, mais quant ‘a mettre en pratique…

Il a lui même essayé cette théorie.. et il nous confie d’ailleurs que ce n’est pas toujours facile, bien évidemment. La facilité serait de répondre a une attaque de façon agressive. Mais lorsque l’occasion s’est présentée, il a essayé de se refréner, a réfléchi un peu, et a donné une réponse un peu différente de celle qu’il aurait fait du tac au tac.. et le ballon s’est dégonflé instantanément. Il ne dit pas de vous faire marcher sur les pieds, mais juste de ne pas aller dans la direction du conflit..et d’essayer de comprendre la réaction de la personne en face..

Personnellement j’aime beaucoup cette philosophie.

Bien sûr il aborde la fameuse « zone de confort » et ses dangers.. la peur de l’inconnu.. en somme beaucoup de thèmes qui parle à tout le monde.

Au fur et à mesure des chapitres, on passe de l’hypnose, à la religion, l’éducation, la spiritualité.. Il nous donne aussi son point de vue sur la souffrance et les épreuves de la vie. De quelle façon elles peuvent nous faire grandir, qu’il ne sert à rien de les refouler (les souffrances et leurs émotions) (et il en a eu, lui aussi..)

Toutes les émotions se doivent d’êtres vécues.

J’ai particulièrement apprécié le dernier chapitre, qui parle de ce qu’il appelle « les synchronicités ». De mon coté j’appelle ça les « signes ». Ces petites choses, ces « coïncidences », qui nous arrive parfois, et qui nous font dire :  c’est dingue non ? Il en a vécu plusieurs, et pense que ça n’est pas dû au hasard, même si cela lui vaut les moqueries de certain confrères médecins … La vie peut être interprétée a bien des niveaux. Moi qui suit au départ quelqu’un de rationnelle, j’ai changé un peu ma façon de voir les choses, et je fais de plus en plus confiance à mon instinct. Et de voir un homme de cette « stature » en parler aussi, ça me conforte. je me dis que je ne suis pas complètement idiote, ou en tout cas pas seule à faire des liens disons irrationnels.

Pour conclure, je dirai qu’il a une vision réaliste de la vie, du monde et de l’être humain. Il a conscience des freins qui nous empêche d’évoluer (aussi bien en tant qu’individu qu’en tant que peuple de ce monde) mais il a des idées qui permettent d’entrevoir le soleil derrière la couches de nuages noirs (de pollution). Je ne saurai que trop vous conseiller de vous le procurer. Et j’ai une envie presque irrépressible de l’envoyer à tous nos chers candidats à la présidentielle. Mon seul regret, c’est qu’il n’influence pas plus les politiques qui prennent les décisions..

Je vais bien sur mettre sur la liste de mes prochaines lectures celui qui vient de sortir sur l’aventure solar impulse, qui, dans un autre registre, doit être passionnant. En attendant, je continue ma route vers une plus grande spiritualité… ( oooohhhh c’est beau !)