Le changement, c’est maintenant !!!!

9-choses-jamais-remarquees-retour-vers-le-futur[1].jpg

Pendant que certains se prennent ce slogan en pleine poire version retour de manivelle, chez nous, à priori, il a vraiment lieu ! Donc non, ceci n’est pas un article politique…

Depuis la rentrée, on vit de truc de ouf à la maison. J’en suis toute retournée.

Figurez-vous que ma pucinette, allergique au moindre bout d’exercice à faire à la maison depuis environ le premier jour du CP, s’y met sans sourciller depuis la rentrée….

O.M.G.

Mais que se passe-t-il ? What the f*** is going on ? Was ist los ?

Je crois que j’ai trouvé la responsable : sa maitresse. Préparez-vous à une éloge en bonne et due forme. Les anti-profs, ne lisez pas ce qui va suivre, sous peine de sentir vos yeux piquer comme si vous étiez le nez sous une marmite d’oignons fraichement épluchés. Enfin, non, lisez justement, ça vous fera pas de mal.

Cette femme est tout simplement devenue mon idole.

J’avais déjà un petit soupçon l’année dernière.. lorsque son maitre  était absent, la pucinette se retrouvait dans sa classe. Et bizarrement, ce sont les seules fois de l’année ou ma fille me parlait de son plein gré de ce qu’elle avait fait en classe. Oui, ma fille me parlait maths.

Etrange, vous avez dit étrange ? Clairement oui !

Surtout quand on sait que miss pucinette a une poussée urticante à chaque fois qu’on prononce le mot multiplication, conversion, ou même addition..

Souvenez-vous, elle voulait même emmener son petit frère chez le fleuriste pour qu’il recompte la monnaie !!

Bon.

Arrive la rentrée, ce jour béni ou nous apprenons qu’elle est dans la classe de cette fameuse maitresse.

S’en est suivi toute une série de chocs.

Pour commencer, elle était souriante et agréable. Cela dit, depuis la maternelle, nous n’avons quasiment toujours eu que des maitresses souriantes et avenantes. Jusque-là, on peut dire que tout avait l’air à peu près normal.

Puis, le soir de la rentrée, la pucinette arrive et me lance comme ça, sans même une préparation psychologique :

Je vais faire mes devoirs !

giphy[2] (2).gif

rajoutez une perruque blonde : c’est moi !

J’ai failli mourir étouffée par mon délice choc ( comment ça, ça existe plus les délice choc ????)

Mais euuuhhhh .. ok !

Bah oui maman ! la maitresse nous a dit que les devoirs, on devait y aller tout seul, sans attendre que les parents nous demandent de nous y mettre !

Là, j’ai commencé à avoir des sentiments très forts pour cette professeur des écoles (mais je refusais encore de l’admettre).

Ne nous emballons pas, l’euphorie de la rentrée tout ça.. les devoirs du 1er jour ne consistaient qu’à écrire son nom et la matière sur chaque cahier distribué, on en était pas à la résolution d’une intégrale à triple entrée ( beurk ça existe ça ? je sais même pas tiens !)

2ème soir, j’arrive à la garderie, ne voit pas ma miss dans la cour, normal. Comme d’hab je pense la retrouver sur les canapés du centre de loisirs, en train de dévorer un bouquin.

Que nenni !!!!

Sa meilleure copine (qui vient toujours me faire un bisou, trop choupinou qu’elle est !) me dit :

Elle est dans la salle des devoirs !!!

giphy wtf.gif

Whatttttt ???

Et là, j’ai bien failli me prendre en pleine face un ballon de basket qui voltigeait par là.

Il a fallu me rendre à l’évidence : elle était bel et bien installée en salle de devoirs.(je précise pour les non initié-e-s : la salle des devoirs est à disposition des élèves, il n’y a aucune obligation, ni aide particulière..)

Ce phénomène s’est reproduit tous les jours de la semaine….

Un soir, naïve, je me pointe la gueule enfarinée pour contrôler les fameux devoirs.(nonparcequebonfautpasdéconnerquandmême)

Non maman ! On doit les faire tout seul ! Si il y a des fautes la maitresse veut les voir ! Elle a dit c’est pas aux parents de les faire.. On doit vous appeler que si on bloque sur quelque chose.

Ah bon ?

(ok j’arrête avec les gifs !)

M’enfin ! A quoi donc je vais servir moi maintenant ????

J’allais bientôt en avoir le cœur net.

Elle avait programmé la réunion de rentrée au bout d’une semaine, un soir. A une heure décente, c’est-à-dire qui ne m’obligeait pas à prendre une demi-journée pour y assister. Décidément, je me retenais de plus en plus de venir lui déclarer ma flamme.

J’arrive dans la classe, et là, ça a été un festival d’annonces plus euphorisantes les unes que les autres :

Les devoirs sont corrigés tous les matins. Ceux qui ne les ont pas fait sont envoyés dans la classe d’à côté pour les faire et revenir dès qu’ils ont fini. Comme elle dit : y’a pas de raison que certains les fassent et pas d’autres !

Il y a un beau cahier de devoirs donc, qu’elle contrôle tous les jours.

Tous les jours aussi, ils font des exercices, sur un cahier de brouillon (normal me direz-vous). Puis un ou deux sur un cahier rouge.

Elle corrige ce cahier rouge tous les jours.

Et tous les jours, elle met une appréciation à chaque enfant (ce qui lui prend environ 2h par jour). Appréciation qui, même si il y a des choses à redire, est toujours tournée de façon positive…

Le vendredi soir les parents récupèrent le cahier rouge, et voient les appréciations. On a donc une très bonne idée de ce qui s’est passé dans la semaine.

Elle colle également des petites vignettes (collection monsieur madame !), une par jour, si elle estime que l’enfant a fait des efforts, qu’il s’est bien comporté. Elle se base sur l’atitude, et non pas le résultat en lui-même.

Donc en gros, un enfant qui aurait tout faux à un exercice, mais qui s’est appliqué, qui a essayé, qui a donné du sien, il a son étiquette. (et je n’ai pas la larme à l’œil en écrivant ces lignes, c’est bête une maman, ça a des émotions des fois….)

Au bout de 5 étiquettes, ils ont une petite carte avec une image qu’ils choisissent (la pucinette a choisi les animaux sauvages…)

Au bout de 5 petites cartes, ils ont droit à une grande carte.

Et cette grande carte, c’est un peu le saint graal, l’anneau unique, la baguette d’Albus Dumbledore ! (on a les références qu’on mérite !)

Ma pucinette m’en parle quasiment depuis le 1er jour !! A l’époque des Ipads et autre consoles, il semblerait que les gamins surkiffent les belles images à collectionner..

Par ailleurs, elle fait aussi en sorte que les parents séparés aient les même infos, au même moment. Elle fait des photocopies des évaluations et des bulletins si besoin.

Après ces explications sur sa façon de fonctionner, la maitresse nous demande si on sent une différence le soir, au moment des devoirs.

En guise de réponse, la plupart des parents sont rentrés dans un état d’exaltation proche d’un moment d’euphorie dû à un shoot de nounours en chocolat.

C’est là que je me suis rendue compte que ce phénomène n’avait pas eu lieu que chez moi… mais dans la plupart des foyers ! Il a quasiment fallu appeler le service de sécurité pour ramener le calme dans la classe. (nannn j’déconne !…)

Bref.

Elle a fini en parlant de la préparation à la 6eme :

A partir de Pâques, ils ramèneront toutes les affaires d’école à la maison, et devront faire leur sac tous les soirs en fonction de l’emploi du temps du lendemain.

Elle nous a dit qu’ils iraient visiter le collège, d’une façon ou d’une autre (l’ancien proviseur du collège était contre parait-il, non mais WTF ????)

Et puis elle nous a parlé des dangers d’internet, notamment Facebook (elle y a été confronté il y a quelques années avec une élève qui a été suivie par un dérangé ) et de sa vision des téléphones portables en CM2 ( y’a des gamins qu’ont des téléphones portables en CM2 ??? )

Voilà.

Devant les grilles de m’école, on s’est croisées.

Elle, sortant de l’école, escortée par une troupe de mamans dignes des pires groupies préado de Justin Bieber, moi, discutant fringues de l’école avec ma copine Christina..(tu l’entends le chabadabada ???)

Avec ma coupine, on a pas pu s’empêcher de lui déclarer directement notre flamme !

Ce qui l’a bien fait rire…Elle a tenté de calmer nos ardeurs :

Attendez, là c’est le début, mais peut être qu’ils ne vont pas rester aussi motivés..

M’enfin quand même, hier soir la pucinette s’est mise tranquillement à table pour travailler, et même qu’à un moment elle a lancé un :

Allez, les opérations maintenant !

J’ai failli me tronçonner le doigt en en épluchant un concombre… Va vraiment falloir que le m’y fasse avant qu’il m’arrive des bricoles !

Allez, bien sûr j’attends de voir moi aussi ce que ça va donner sur le long terme. N’empêche, vous m’enlèverez pas de la tête que les gamins n’attendait que ça, de la motivation ! Accompagnée de consignes claires et précises. Ils ont démarré l’année au quart de tour, tel une bande de terrible two à l’assaut du père noël.

Oui, cette maitresse ne fait que son travail, me direz-vous. Mais elle le fait avec conscience professionnelle, et surtout, avec plaisir.

Et ça change tout.

Même que le week end, je ne passe plus mes 2 matinées à interpeler, faire assoir, surveiller, faire réciter, me fâcher… Alors oui, pourvu que ça dure, y’aura sans doute un relâchement.. Mais déjà, la mise en route s’est faite en douceur. Et je vous assure que les soirées sont différentes !

Oooooups ! Je me rends compte que je ne vous ai pas parlé de l’instit de l’année dernière… Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat, n’insistez pas.

Battle : maman délire vs wool ma poule

cat et li.jpg

Mais quesske c’est que ce titre ??? viens là je t’exxplik.

Un jour, une idée a germé. (ting !!) (non, c’est pas la sonnerie du micro-onde, c’est l’idée qui germe !! ppffff)

Ma copine Juju est une super blogueuse, (une super nana d’ailleurs) ( souvenez-vous, wool ma poule !) et une toute jeune maman.

Lorsque j’ai lancé mon blog il y a quelques mois, elle m’a donné de précieux conseils, elle a été ma hotline perso !

Quelques semaines avant que je ne lance mon blog, elle est devenue la maman d’un p’tit gars trop chou. Pendant sa grossesse puis lors des premières semaines avec bébé, il lui est arrivé de me poser des questions sur la maternité.. Auxquelles je répondais toujours avec plaisir.

Tout ça pour dire qu’on s’est rendu compte qu’à la même période et dans des domaines très différents on s’est donné des tuyaux et on s’est soutenues. (oui je sais ouvrir un blog c’est légèrement plus futile que de mettre au monde un enfant !!! lol )

En tout cas ça nous a donné envie de partager notre expérience et nos points de vue sur ces 2 domaines, dans un billet commun. C’est pourquoi mis à part cette introduction, vous retrouverez ce billet aussi sur son blog. (Allez-y voir, c’est vrai !) Lire la suite

Jacqueline Sauvage m’empêche de dormir..

justice-626461_1280

Elle me cause du souci cette dame… et j’avais envie de vous en parler.

Le 12 août dernier, nous rentrions de vacances. Quelques heures à passer sur la route, durant lesquelles nous avons mis France info, histoire de se reconnecter à notre monde. Et on a pas été déçus…

Ce jour-là, était rendu le verdict du tribunal d’application des peines, qui aurait permis la libération de Jacqueline Sauvage. Et en fait, non, elle n’allait pas être libérée.

Pourquoi ?

Parce qu’elle se perçoit encore trop comme une victime nous dit-on.

Pardon ????? Une victime ? elle ?

Non mais vous déconnez j’espère ? Lire la suite

Ma fille a 10 ans… mais qui est-elle ?

Luna-Lovegood[1]

Bon ça y est je me suis pris ma petite claque. 10 ans qu’elle a déboulée comme une fusée.

10 ans que je suis maman, et que monsieur est papa.

Et qu’on a appris sur le tas comme tout le monde !

On avait nos beaux principes, comme tout le monde, et on a lâché des trucs, comme tout le monde ! bref…

Je vais vous parler d’elle, de tout ce qui en fait un être unique.

Car oui, ma fille est un être à part. Cela dit je suppose que toutes les mamans pourraient écrire ça de leur enfant..

Mais pour moi elle a vraiment des traits de personnalité qu’on ne voit pas souvent chez des enfants. (en tout cas ce que je connais) Lire la suite

Accouchement ou gastro : les tergiversations d’une nulle-ipare

imm014_15

c’est beau un bébé qui dort.. n’est ce pas ?😉

 

J’ai un gros bidou. Et j’ai chaud ! normal, on est au mois d’aout.

Je suis arrêtée depuis 2 mois, la faute aux contractions et au temps de trajet journalier de 2h30 pour aller et revenir du boulot. Et puis on a déménagé au mois de juillet, sinon ça serait pas drôle !!

Garçon ou fille ? On sait pas. On adore les surprises avec papa délire, et puis en fait on s’en fiche : on va avoir un bébé ! Lire la suite

Pour pouvoir accoucher dans le bonheur et l’allégresse, encore faut-il…tomber enceinte ! part II

grossesse

Si vous avez loupé le début, il faut d’abord lire celui là, sinon vous allez rien comprendre !

Je pense que je suis arrivée au bout de mes capacités, je ne suis pas spécialisée en soucis d’infertilité. Je vais vous renvoyer vers un spécialiste qui est vraiment très bien, je vous donne ces coordonnées, pour que vous puissiez prendre rendez-vous.

On peut dire c’qu’on veut, elle a été honnête avec moi ma gynéco, et je l’en remercie.

Je me suis donc précipitée sur mon téléphone en sortant de là pour prendre le rendez-vous. Nous étions début juillet.

Accueil plus que froid de la secrétaire…

Ah mais ça va être treeeeeees long pour avoir rendez-vous avec monsieur machin ! Il est très demandé ! Par contre monsieur bidule lui, est disponible plus rapidement, je vous fixe rendez-vous avec lui ? Lire la suite